• http://www.intox2007.info/public/attali.jpg

     

    Jacques Attali, né le 1er novembre 1943 à Alger, est un économiste, écrivain et haut fonctionnaire français. Ancien conseiller de François Mitterrand puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, il dirige actuellement PlaNet Finance et a présidé la commission pour la libération de la croissance française. Il a publié de nombreux essais et romans.




    Voici une courte vidéo prospectiviste de Jacques Attali relayée par la télévision France 24 : on y retrouve les accents nouvel-ordre-mondialistes du talentueux penseur adoubé par les cercles élitistes de gauche comme de droite…


    Selon Jacques Attali, nous aurons prochainement 3 phases, un vision largement calquée sur le modèle néo-millénariste, nouvel-ordre-mondialiste et crypto-maçonnique :

    - Un hyper  Empire (NWO, avec des règles de contrôles nouvelles et particulièrement sévères à l’encontre des populations).

    - Générant un hyper Conflit (ordo ab chao,  l’ordre par le chaos).

    - Aboutissant (pour les survivants présumés) à l’Hyper-démocratie.

    Vu de l’extérieur des cercles occultistes, il est pour le moins douteux qu’un conflit énorme, ce qui signifie aux yeux de l’Histoire des dizaines, voire des centaines de millions de morts (sans doute les classes les plus pauvres sont-elles les plus exposées), puisse déboucher sur des jours meilleurs, si ce n’est très temporairement, le temps de reconstruire.
    Car fondé sur le chaos et la destruction, le Bien et la Démocratie n’auraient pas les fondements suffisamment solides pour perdurer une fois la douleur passée et l’oubli installé.

    Quelle serait la légitimité d’une super-démocratie basée sur le super-chaos et la mort ? Et qui avoir intérêt (et principal) à propager ou laisser se propager ce genre d’inepties macabres, de doxa éltitiste ?

    Ce sont quelques-unes des questions qui se posent à l’étude d’une telle idéologie mortifère…


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique