•  
    Article de Cutting Edge Ministries.

    Source http://www.cuttingedge.org/news/n1558.cfm

    Vous devez apprendre à 'penser à l'envers' dans un monde contrôlé par le père du mensonge! Cet article vous apprendra à utiliser une clef essentielle pour comprendre les événements actuels. 

    Lorsque j'étais dans les services de renseignements de l'armée américaine, j'ai été entraîné à décoder la vérité en raisonnant "à l'envers" de la propagande officielle. Vous devez apprendre cette technique pour extraire la vérité des rapports officiels ou même des informations données par les médias.

    Pour connaître la vérité, apprenez à penser de manière opposée à celle du monde !

    Au cours de la guerre du Vietnam, je suis entré dans les services de renseignements de l'Armée des Etats-Unis. J'ai été affecté au Centre de Traitement des Renseignements Militaires à Okinawa. Ce service utilisait des techniques d'un niveau si élevé qu'on l'appelait "le Pentagone de l'Orient". Nous expédions au Pentagone des renseignements élaborés, qui étaient dissimulés dans des données ordinaires. Au cours de cette affectation, j'ai reçu une formation approfondie, et j'ai acquis des connaissances qui se sont révélées extrêmement précieuses pour le ministère de Cutting Edge.

    L'une des choses que l'on m'a enseignées était la suivante : pour arriver à connaître la vérité, il fallait apprendre à "penser dans la direction opposée". En d'autres termes, pour pouvoir connaître la vérité dans de nombreuses situations, en particulier en matière de planification stratégique, il fallait la rechercher dans une direction opposée à celle des déclarations publiques. Par exemple, si un gouvernement parlait de paix et de traités de paix, cela signifiait en fait qu'il se préparait à la guerre.

    Voici un autre corollaire de ce théorème : quand vous entendez des dirigeants politiques commencer à parler de paix, alors qu'ils se sont manifestement préparés à la guerre, cela signifie que le déclenchement de la guerre est probablement imminent.

    Comment l'histoire vérifie l'utilisation de cette technique.

    Voici de quelle manière était rédigé le début du Pacte de Non-Agression conclu le 23 août 1939 entre l'Allemagne nazie et l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques communistes : (http://www.yale.edu/lawweb/avalon/nazsov/nonagres.htm)

    "Le Gouvernement du Reich Allemand et le Gouvernement de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques, désireux de renforcer la cause de la paix entre l'Allemagne et l'URSS, et procédant des dispositions fondamentales de l'accord de neutralité conclu en avril 1926 entre l'Allemagne et l'URSS, sont convenus de ce qui suit :

    Article 1 :

    Les deux Parties Contractantes s'obligent à renoncer à tout acte de violence, à toute action agressive, et à toute attaque de l'une des Parties contre l'autre Partie, que ce soit individuellement ou conjointement avec d'autres puissances".

    Ce Pacte de Non-Agression a été conclu à Moscou, le 23 août 1939, entre Ribbentrop, représentant l'Allemagne, et Molotov, représentant l'URSS. Bien que d'autres articles soient inclus dans ce pacte, le texte de l'Article 1 donne un bon résumé de l'ensemble de l'accord.

    L'Allemagne et l'URSS s'engageaient solennellement, l'une envers l'autre et devant le reste du monde, à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter tout conflit au cours des 10 années suivantes. La "paix" n'avait jamais semblé plus proche entre ces deux nations. Mais seuls les naïfs parmi leurs populations ont pu pousser un soupir de soulagement.

    Il ne s'agissait que de déclarations publiques !

    L'histoire nous prouve que la réalité était dans la direction exactement opposée ! Hitler voulait signer ce pacte de non-agression afin de poursuivre son objectif de conquête de l'Europe Occidentale et de la Grande-Bretagne, sans avoir à se soucier de son front oriental. D'un autre côté, Staline savait que Hitler finirait par attaquer l'URSS. Il avait besoin de ce traité, afin de gagner du temps pour se préparer à une guerre qu'il considérait comme inévitable.

    Fort de ce traité, Hitler déclencha le 1r septembre 1939 la guerre qu'il avait planifiée, en attaquant la Pologne. Hitler n'attaqua effectivement l'URSS que le 22 juin 1941, donnant ainsi à Staline et à ses généraux presque deux années pleines pour se préparer à un assaut allemand qu'ils savaient certain. Quant à lui, Hitler gagna presque deux ans pour mener sa guerre sur le front occidental, sans avoir à se soucier d'une invasion Russe à l'Est.

    Dans cette affaire, il fallait donc chercher la vérité dans la direction complètement opposée à celle des déclarations publiques.

    La conquête de la Tchécoslovaquie sans coup férir.

    Hitler avait ordonné au Haut Commandement allemand d'attaquer la Pologne le 1r septembre, juste une semaine après avoir conclu le pacte de non-agression avec Staline. Alors que les Polonais se défendaient vigoureusement contre les Allemands, l'armée russe attaqua soudain la Pologne le 17 septembre 1939, sans avertissement ni provocation. Ayant à mener la guerre sur deux fronts, la Pologne capitula le 2 octobre.

    En même temps qu'il attaquait la Pologne, Hitler engagea une campagne diplomatique contre la Tchécoslovaquie. Pendant tout le printemps et l'été 1939, Hitler avait demandé le contrôle de la Tchécoslovaquie, sous le prétexte de "protéger" les populations allemandes qui, selon lui, étaient en danger. La Tchécoslovaquie comprenait plusieurs groupes ethniques, dont une population d'origine allemande, qui n'était pas la moins nombreuse.

    Dès qu'Hitler eut envahi la Pologne, la Grande-Bretagne et la France s'alarmèrent au plus haut point. Le 15 septembre, le Premier Ministre Britannique Chamberlain s'envola vers Berchtesgaden, en Allemagne, pour voir s'il y avait encore un espoir de paix en Europe. Chamberlain s'imaginait que la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne hitlérienne avaient un ennemi commun, le Communisme. Il s'efforça donc de négocier avec Hitler pour tenter de le faire participer à une lutte commune contre la Russie Communiste. Mais la stratégie de Hitler était largement en avance sur celle de Chamberlain.

    Hitler avait promis qu'il s'agissait de la dernière revendication territoriale qu'il faisait en Europe. Il proclama que si les droits des Sudètes à l'autodétermination et au "retour au Reich" n'étaient pas reconnus, l'Allemagne envahirait la Tchécoslovaquie, même si une guerre mondiale devait en résulter. Chamberlain quitta Berchtesgaden convaincu que Hitler était parfaitement sérieux dans ses intentions. Mais il sentait qu'il pouvait encore négocier "la paix du monde". (Cité sur le site historique dont l'adresse est la suivante : http://members.tripod.com/~mr_sedivy/eur_4.html)

    Le 15 septembre, Hitler avait solennellement assuré Chamberlain, en public et en privé, que ce serait "sa dernière revendication territoriale en Europe". Quel honteux mensonge ! Il avait déjà donné l'ordre au Haut Commandement allemand de se préparer à une invasion massive de la Tchécoslovaquie pour le début du mois d'octobre. "Les Britanniques et les Français étaient décidés à ne pas se battre pour la Tchécoslovaquie. Chamberlain fit le commentaire qu'on lui demandait d'entre en guerre pour un pays lointain dont il ne savait rien" (ibid.)

    Le Président des Etats-Unis F.D. Roosevelt intervint sur le plan diplomatique. Il exhorta vivement Hitler et les puissances Européennes à résoudre leurs problèmes sans avoir recours à la guerre. Le 28 septembre 1939, une Conférence quadripartite se tint à Munich, entre Daladier, Président du Conseil Français, Chamberlain, Hitler et Mussolini. Après beaucoup d'atermoiements, Chamberlain et Daladier acceptèrent les exigences de Hitler concernant l'annexion par l'Allemagne de la majeure partie de la Tchécoslovaquie. En contrepartie, Hitler réitéra son engagement à ne plus formuler de nouvelle revendication territoriale en Europe (ibid.)

    Chamberlain quitta Munich le 30 septembre 1939 et regagna l'Angleterre. A son arrivée, il fit cette déclaration fameuse : "Je crois que nous avons obtenu la paix pour notre temps". "Il fut accueilli par des acclamations et un grand soulagement" (ibid.) Autrement dit, l'opinion publique, dans sa naïveté, accepta avec enthousiasme de partager l'illusion de Chamberlain, bien que d'autres hommes politiques, comme Churchill, aient immédiatement averti la population de ne pas se laisser berner !

    Hitler ne perdit pas de temps pour passer à l'action. "Munich fut un grand triomphe pour Hitler. Le Führer put lancer son "Operation Grün" dans les délais prévus. Les armées allemandes envahirent une Tchécoslovaquie passive. Les généraux allemands eurent du mal à croire que Hitler avait remporté une nouvelle victoire sans coup férir, et ils annulèrent leurs projets de complot contre lui" (ibid.).

    Là encore, la réalité se trouvait exactement à l'opposé des déclarations publiques.

    L'exemple historique de la manière dont Hitler a appliqué ce principe nous conduit à un autre principe corollaire : quand les préparatifs de guerre sont évidents et presque achevés, les dirigeants commencent soudain à parler de paix. L'un des moyens les plus clairs pour comprendre qu'une action militaire est imminente est donc d'écouter ce que disent les chefs politiques et militaires. Après avoir soigneusement préparé la guerre, ils commencent soudain à parler de paix. Gardez ce principe à l'esprit. Observez de quelle manière les dirigeants de l'Amérique et d'Israël commencent soudain à parler de paix, alors qu'aucune paix n'est visible à l'horizon ! Nous pouvons donc en conclure que des hostilités militaires sont sans doute imminentes.

    Le génocide nazi contre les Juifs et d'autres populations considérées comme "inférieures".

    Les nazis ont commencé par éliminer en douceur pendant quatre ans certaines populations considérées comme "inférieures", dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou les institutions pour malades mentaux. Cependant, comme de nombreuses erreurs avaient été commises, certains citoyens allemands d'un bon niveau social ont commencé à apprendre ce qui se passait. Certains médecins ont commencé à parler. Mais les principales voix qui se sont élevées contre ce génocide ont été celles des dirigeants de l'Eglise Protestante (voir "The Nazi Doctors" (Les médecins nazis), de Robert Jay Lifton, page 90). Ces protestataires ont même appris que le nom de code secret donné à ce génocide était le "Programme T4".

    A mesure que les protestations se faisaient de plus en plus fortes, les Nazis ont commencé à craindre que les citoyens allemands ordinaires se retournent contre eux. Cela leur aurait empêché d'éliminer les Juifs et tous les peuples "inférieurs", comme l'exigeait le plan satanique de Hitler.

    Par conséquent, à grand renfort de déclarations publiques, le Gouvernement allemand a officiellement annoncé qu'il renonçait au "Programme T4", au grand soulagement de nombreux citoyens et dirigeants allemands. Toutefois, ainsi que Lifton l'a remarqué, "Le programme T4 a officiellement cessé d'exister, mais ce n'était qu'une ruse. Les éliminations ont continué sous une autre forme, souvent appelée dans les documents nazis "l'euthanasie sauvage". En effets, les médecins avaient dorénavant toute liberté de décider qui devait mourir ou vivre" (ibid., page 96).

    En fait, les Nazis ont fait beaucoup de publicité pour "prouver" qu'ils avaient démantelé les chambres à gaz qu'ils utilisaient. Cela a continué à convaincre beaucoup de gens qu'ils avaient cessé de pratiquer leur génocide. Toutefois, comme Lifton l'a fait remarquer, les Nazis avaient secrètement transféré vers l'Est leurs chambres à gaz démantelées. Ils les ont remontées dans les camps d'extermination, pour exécuter la phase finale de leur plan d'élimination des indésirables.

    Là encore, la réalité se trouvait exactement à l'opposé des déclarations publiques.

    Le camp d'extermination d'Auschwitz, ou le parfait exemple de tromperie.

    Quand les trains allemands pénétraient dans le camp d'Auschwitz, les passagers Juifs pouvaient contempler une vue rassurante. Le lieu d'accueil semblait merveilleux ! Voici ce que raconte Lifton : "Les bâtiments du crématorium comportaient des maisons en briques, avec des rideaux aux fenêtres, entourées de clôtures. Les gens n'en croyaient pas leurs yeux… C'était une touche de génie diabolique !" (Ibid., page 165).

    Là encore, la réalité se trouvait exactement à l'opposé de ce qui était apparent.

    Le peuple Russe avait compris !

    A l'époque de la terrible dictature communiste en Russie, le peuple Russe est parvenu à la conclusion qu'il ne pouvait absolument pas croire à la propagande officielle qui se déversait dans les médias. Les censeurs contrôlaient chaque phrase de chaque article. Les Russes qui avaient du discernement sont parvenus à la conclusion qu'il fallait toujours rechercher la vérité à l'opposé des déclarations officielles dans les médias.

    Là encore, la réalité se trouvait exactement à l'opposé des déclarations publiques.

    Les propagandistes du Nouvel Ordre Mondial.

    Le Plan du Nouvel Ordre Mondial, destiné à manifester l'Antichrist, fait un grand usage de cette technique de propagande. Nous ne pouvons rien comprendre à tous les événements qui se passent autour de nous, si nous n'utilisons pas cette clef pour comprendre les nouvelles qui nous parviennent et pour décoder les déclarations officielles. Nous devons nous entraîner à regarder dans la direction opposée à celle que l'on nous indique. C'est ainsi que nous comprendrons ce qui se passe réellement.

    Si nous avons évoqué quelques événements historiques passés, c'est pour vous montrer que la réalité est à l'opposé des déclarations officielles rapportées dans les médias. Nous vous exhortons à considérer cette question sérieusement, car la propagande bat son plein actuellement, et elle est très efficace.

    Exemples actuels de l'utilisation de cette technique.

    Exemple 1. Le Président Bush a déclaré : "Nous ne sommes pas en guerre contre l'Islam". En vérité, les Illuminati ont compris, vers la fin de la deuxième guerre mondiale, que l'Islam était trop monothéiste pour que les Musulmans acceptent les prétentions du Christ du Nouvel Age. Ils ont donc décidé que tous les Musulmans (actuellement plus de 1,2 milliards de personnes) devront être éliminés. Nous commençons à voir ce plan se réaliser maintenant, au milieu de toute une rhétorique destinée à nous prouver que "nous ne sommes pas en guerre contre la vaste majorité les Musulmans, mais seulement contre une minorité de fous".

    Les Musulmans ne seront jamais des "récepteurs appropriés" pour le Christ du Nouvel Age. Ils doivent donc mourir. Lisez notre article NEWS1052 pour savoir ce qui constitue pour les Illuminati un "récepteur approprié". Lisez aussi l'exemple 7 suivant, concernant les Nations Unies.

    Exemple 2. On veut nous faire croire que "l'Islam est une religion de paix". Dans notre article NEWS1556, nous avons cité des passages du Coran, pour démontrer que les enseignements de l'Islam sont incompatibles avec ceux du Christianisme. Ils sont en réalité à l'opposé de ce qu'a enseigné Jésus-Christ ! Par exemple, le Coran dit aux Musulmans : "8 :13 : Quand ton Seigneur a révélé Sa Parole aux anges, Il a dit : "Je suis avec toi. Affermis les croyants. Mais je mettrai la terreur dans le cœur de ceux qui ne croient pas. Tranche-leur la nuque, et tranche-leur l'extrémité des doigts"."

    Les enseignements comme celui-ci sont nombreux. Ils sont responsables du fait que les Musulmans ont massacré plus de Chrétiens que tout autre groupe humain au cours de l'histoire. La raison pour laquelle tant de nations du Moyen-Orient sont en majorité musulmanes est due au fait que les guerriers de l'Islam ont massacré de nombreux Chrétiens qui y vivaient il y a des centaines d'années. La philosophie de l'Islam envers ceux qui ne sont pas Musulmans est la suivante : "Convertis-toi, ou meurs !" Si vous voulez avoir plus de détails sur la nature véritable et violente de l'Islam, lisez l'article suivant, paru en anglais le 9 octobre 2001 sur WorldNetDaily : "Jihad : Unmasquing America's New Enemy" (La Guerre Sainte, ou le nouvel ennemi de l'Amérique démasqué"), à l'adresse suivante :

    http ://www.worldnetdaily.com/news/article.asp ?ARTICLE_ID=24851

    Exemple 3. "On veut accorder un Etat aux Palestiniens". Mais c'est pour mieux les annihiler ! Rappelez-vous que lorsqu'un dirigeant prépare la guerre, il parle de paix juste avant de lancer son attaque ! Cela semble précisément être ce qui se passe aujourd'hui entre Israël, les Etats-Unis et les Palestiniens dirigés par Yasser Arafat.

    L'armée israélienne a entièrement séparé les populations palestiniennes et juives, afin que lorsque la guerre d'annihilation commencera, aucun Juif ne soit dans les zones visées. Aujourd'hui, les villes et villages palestiniens sont entourés de barrières ou de tranchées anti-tanks. L'armée israélienne contrôle actuellement les routes reliant entre elles les villes. Les Palestiniens pourraient très rapidement être complètement bouclés dans leurs villages. La majorité des Juifs seraient en-dehors des zones dangereuses. Lisez les articles NEWS1123, NEWS 1422, et NEWS 1241 sur la prophétie d'Abdias, vieille de 2.500 ans, qui annonce l'annihilation des Palestiniens à la fin des temps, au "jour du Seigneur".

    Nous pensons donc que la guerre déclenchée par les forces armées Israéliennes pour annihiler les Palestiniens est très proche. Parce que nous en sommes convaincus, nous trouvons très intéressantes les déclarations suivantes :

    Le 25 septembre 2001, le Premier Ministre Sharon a soudain déclaré devant un auditoire Juif qu'il était prêt à donner à Arafat son Etat. "Le Premier Ministre Ariel Sharon a déclaré hier soir, dans un discours devant l'Union des Enseignants, qu'Israël accepte d'accorder aux Palestiniens un Etat indépendant. Le premier Ministre a déclaré en outre que cet Etat n'avait jamais été accordé aux Palestiniens, ni par les Turcs, ni par les Anglais, ni par les Jordaniens, ni par les Egyptiens". Il a ajouté qu'Israël était prêt à le leur accorder, si les Palestiniens prouvent qu'ils peuvent garantir la paix en Judée, en Samarie et à Gaza" (Arutz 7).

    En fait, Israël n'a aucune intention d'accorder à Arafat son Etat. En effet, au cours des dix dernières années, et surtout au cours de l'année écoulée, par l'Intifada qu'il a déclenchée, Yasser Arafat a donné des preuves évidentes qu'il était engagé dans le terrorisme. Il a lui-même violé tous les cessez-le-feu qu'il avait proclamés. Il a sans cesse violé toutes les promesses qu'il avait faites et tous les engagements qu'il avait signés.

    Nous devons donc chercher la vérité dans la direction opposée : Sharon prévoit depuis juin 1990 de s'engager dans une action d'annihilation complète du peuple Palestinien. Lisez les articles cités plus haut pour en savoir plus.

    Le 1r octobre 2001, le Président Bush a déclaré que les Etats-Unis avaient toujours eu un "plan" de création d'un Etat Palestinien. Bien entendu, il s'agit d'un énorme mensonge ! Au cours des Administrations Carter et Reagan, les Etats-Unis ont toujours refusé de rencontrer Arafat, car de telles rencontres lui auraient conféré un statut de Chef d'Etat. Nous avons souvent proclamé cette vérité qu'Arafat n'était qu'un chef terroriste, pas un Chef d'Etat légitime. Puis, le 13 décembre 1988, notre Secrétaire d'Etat a soudain annoncé que les Etats-Unis changeaient leur politique, et commenceraient à rencontrer officiellement Arafat, mais à un niveau inférieur à celui d'un Chef d'Etat.

    J'ai lu en juin 1990 l'éditorial de The Jewish Press, qui soulignait le fait que des dirigeants Israéliens de haut niveau, civils et militaires, avaient décidé d'anéantir complètement les Etats arabes, s'ils voulaient déclencher une nouvelle guerre contre Israël. Deux années plus tard, en 1992, le monde a entendu parler du "Processus de Paix d'Oslo", c'est-à-dire des négociations secrètes menées depuis une année entre Arafat et Shimon Peres. Comme Arafat avait soutenu l'Irak au cours de la guerre du Golfe en 1990, il était mis à l'écart à la fois par les puissances occidentales et par les pays arabes. Au moment où Shimon Peres a commencé à négocier avec Arafat au niveau d'un Chef d'Etat, ce dernier était littéralement "dans les cordes" en tant que dirigeant de l'OLP. Ce sont les Israéliens et les services de renseignements américains qui ont "récupéré" Arafat de sa position dangereuse, pour "négocier" avec lui les accords d'Oslo.

    Il est donc clair que les Etats-Unis n'ont jamais eu de "plan" de création d'un Etat Palestinien. Etant donné que la déclaration du Président Bush est probablement fausse, nous devons chercher la vérité dans la direction opposée.

    Le 1r octobre 2001, on a commencé à voir paraître des articles disant que l'Amérique était en train d'inverser sa politique concernant Israël, pour favoriser davantage les Etats arabes.

    (http ://www.worldnetdaily.com/news/articles.asp ?ARTICLE_ID=24742)

    Les rédacteurs de WorldNetDaily n'ont apparemment jamais lu le Plan des Illuminati pour manifester l'Antichrist, et pour construire son Temple sur le Mont du Temple à Jérusalem. Peter Lemesurier, auteur du Nouvel Age, a souvent répété que le Christ du Nouvel Age entrera à Jérusalem en venant de l'Est, "accomplissant" ainsi la prophétie de Zacharie 9 :9. Le dernier tiers du livre de Lemesurier (The Armageddon Script) est consacré au plan destiné à séduire et tromper le peuple Juif, pour lui faire croire que le Christ du Nouvel Age est leur Messie. Lemesurier parle aussi d'une troisième guerre mondiale prévue pour permettre l'apparition du Christ du Nouvel Age, et annonce une victoire d'Israël.

    En outre, les Francs-Maçons membres des Illuminati soutiennent totalement le plan de manifestation de l'Antichrist. Leur rituel le plus important tourne autour de la légende de Hiram Abiff, l'architecte en chef de Salomon lors de la construction du premier Temple. Les Francs-Maçons ont la ferme intention de reconstruire le Temple Juif sur le Mont du Temple, afin de séduire les Juifs pour leur faire croire que leur Christ est le Messie que les Juifs attendent depuis si longtemps. Manifestement, ce plan ne pourrait pas être mené à bien si Israël devait être vaincu par les Arabes. Une telle victoire permettrait aux Musulmans de contrôler de manière permanente le Mont du Temple. Une telle éventualité est considérée comme absolument désastreuse par les Illuminati, et ils font tout pour qu'elle ne se produise jamais.

    Il faut aussi souligner que Dieu ne permettra plus jamais que les Israélites soient à nouveau chassés de leur terre, une fois qu'Il aura permis qu'ils y retournent (Amos 9 :11-15, Abdias 17).

    Etant donné que les articles dont je viens de parler ne permettent pas de comprendre la situation réelle, nous devons chercher la vérité dans la direction opposée.

    Le 7 octobre 2001, le Premier Ministre Sharon a soudain semblé attaquer la politique de l'Administration Bush, qui lui demandait de la retenue devant les attaques terroristes des Palestiniens. Sharon a déclaré qu'Israël allait se défendre, et qu'il ne permettrait pas à l'Amérique de mener sa guerre globale contre le terrorisme au détriment d'Israël.

    La Maison-Blanche a immédiatement répondu de manière négative aux déclarations d'Ariel Sharon. De nombreux analystes ont commencé à se demander si un fossé n'était pas en train de se creuser entre l'Amérique et Israël. Comme cette éventualité n'a aucun sens, nous avons besoin de regarder dans la direction opposée. Si Israël se prépare à attaquer les Palestiniens, l'Amérique peut vouloir prétendre qu'elle n'a rien à voir avec cette attaque, et même qu'elle la déplore. Bush pourrait évoquer le "fossé" qui s'est soudain creusé entre les deux pays, et sans doute nier que l'Amérique ait été informée de cette attaque, ou qu'elle y ait participé.

    Cela dit, nous devons toutefois dire qu'il est possible qu'Israël et les Palestiniens parviennent à un bref "accord de paix". Cela permettrait aux Illuminati de réaliser les étapes 3 et 4 du projet de Nouvel Accord sur Jérusalem. L'étape 3 consiste à créer une zone internationale à Jérusalem, ce qui permettrait de créer une "maison de prière" internationale, pour commencer. L'étape 4 doit être la déclaration du Pape, annonçant que toutes les religions du monde sont dorénavant unies, et qu'il en est le chef. Voir notre article NEWS1529 pour plus de détails sur cette brève "paix".

    Exemple 4. "La guerre ne va pas éclater dans l'immédiat !" Beaucoup de journaux de la presse et de la télévision l'ont annoncé le samedi 6 octobre. Or, le 7 octobre, le Président Bush a ordonné les premiers bombardements sur l'Afghanistan. Une étude des éditoriaux et des articles de la presse du dimanche 7 octobre révèle une soudaine augmentation des "bruits de guerre", alors que le Président Bush n'avait pas encore rendu public son ordre d'attaque, lorsque les journaux ont été mis sous presse.

    Exemple 5. L'ancien Gouverneur de la Pennsylvanie, Tom Ridge, a déclaré que "nous ne devons pas accepter de choisir entre la liberté et la sécurité… Nous pouvons, et nous devons, avoir les deux. Nous aurons la sécurité, et nous ne permettrons pas aux terroristes de modifier l'essentiel de notre manière de vivre". (The News-Item Newspaper, article de Peter Jackson, Associated Press, 3 octobre 2001).

    En fait, ce que cherchent à faire les Illuminati depuis 85 ans, et même depuis 200 ans, c'est de trouver le meilleur moyen de nous priver de nos libertés, en déclenchant des crises répétées. Méditez les deux citations suivantes, la première extraite du Protocole des Sages de Sion, et la seconde du livre "Behold a Pale Horse".

    Protocole des Sages de Sion (écrit il y a plus de 200 ans). Protocole 11 sur l'Etat Totalitaire :

    "(4) Nous sommes les loups. Les Gentils sont un troupeau de moutons, et nous en sommes les loups. Savez-vous ce qui se passe lorsque des loups surgissent au milieu d'un troupeau de moutons ?

    (5) Voici une autre raison pour laquelle ils fermeront les yeux : nous allons continuer à leur promettre que nous leur rendrons toutes les libertés que nous leur avons prises, dès que nous aurons éliminé les ennemis de la paix et maté tous les protagonistes…

    (6) Ce n'est pas la peine de leur dire combien de temps ils devront attendre pour recouvrer leurs libertés…

    (7) C'est pour cette raison que nous avons inventé toute cette politique."

    Remarquez qu'ils disent au paragraphe 7 qu'ils ont "inventé" toute cette politique. Au paragraphe 5, ils annoncent qu'ils vont promettre aux citoyens de leur rendre toutes leurs libertés, dès qu'ils auront "éliminé les ennemis de la paix et maté tous les protagonistes". Comment ces Illuminati pouvaient savoir, il y a 200 ans, qu'ils allaient supprimer les libertés, en utilisant la ruse des guerres et des crises provoquées ? La réponse est simple. Ces Illuminati avaient planifié dès le début de commencer par provoquer le chaos, puis, dans un deuxième temps, de se présenter avec une "solution" qui leur permettrait de devenir les dictateurs du monde entier.

    Voici ce que William Cooper, auteur du Nouvel Age, écrit dans son livre "Behold a Pale Horse" : "Depuis 1917, les sociétés secrètes planifient de provoquer une menace artificielle de crise, pour rassembler toute l'humanité sous la direction d'un gouvernement mondial unique, qu'elles appellent le Nouvel Ordre Mondial" (page 27).

    Pour comprendre pleinement tout l'impact de cette déclaration de William Cooper, il vous suffit de prendre un billet d'un dollar américain. Au verso, vous pouvez distinguer sur la gauche une pyramide égyptienne, symbole des mystères maçonniques. Son sommet est tronqué. Au-dessus du sommet, vous distinguez l'œil d'Horus (Lucifer), inscrit dans un triangle. Sous la pyramide, il y a une banderole sur laquelle est inscrite cette phrase en latin : "NOVUS ORDO SECLORUM" Cela signifie "Nouvel Ordre Mondial". Ce Nouvel Ordre Mondial n'est rien d'autre, ni rien de plus, que le Royaume de l'Antichrist établi sur la terre.

    Ce billet d'un dollar est la monnaie officielle du Gouvernement des Etats-Unis. Vous savez donc à présent que ce symbole est un symbole officiel du Gouvernement des Etats-Unis. Vous pouvez donc comprendre que notre Gouvernement Fédéral s'est officiellement engagé depuis 1776 à instaurer le Nouvel Ordre Mondial. L'année 1776 est d'ailleurs inscrite en chiffres romains sur la base de la pyramide.

    Dès la création de notre nation, les Présidents des Etats-Unis ont travaillé pour instaurer le Nouvel Ordre Mondial et manifester son superman, le Christ du Nouvel Age, ou encore l'Antichrist. Il n'y a que deux ou trois Présidents qui n'ont pas pleinement soutenu cet objectif. Le Président actuel, George W. Bush, travaille à fond pour mettre en place le Nouvel Ordre Mondial, et pour manifester l'Antichrist, car il est un Illuminati.

    Quand le Président, ou tout autre autorité Fédérale, annoncera à une population terrorisée qu'il doit "temporairement" suspendre les libertés publiques, rappelez-vous le plan du Protocole des Sages de Sion, et comparez-le à la déclaration de Tom Ridge. Quand M. Ridge déclare qu'il ne permettra pas "aux terroristes de modifier l'essentiel de notre manière de vivre", vous devez rechercher la réalité à l'opposé de cette déclaration !

    Exemple 6. "Osama bin Laden" est le chef suprême de l'organisation terroriste mondiale". Avez-vous remarqué comment les médias ont aussitôt enfourché ce cheval ? Nous avons en fait créé de toutes pièces un monstre que tout le monde peut haïr ou aimer. Pourtant, le Secrétaire Adjoint à la Défense, Paul Wolfowitz, a dit le 13 septembre que la capture et la mise en jugement d'Osama bin Laden ne signifieraient pas que la guerre contre les réseaux terroristes serait gagnée. Il a ajouté que "nous devons poursuivre nos efforts pour anéantir les Etats qui financent le terrorisme, ou qui hébergent des terroristes".

    Si nous voulons atteindre cet objectif en attaquant d'autres pays que l'Afghanistan, ceux qui hébergent des camps d'entraînement de terroristes, nous allons sans doute provoquer une réplique des Arabes, réplique qui déclenchera la troisième guerre mondiale planifiée. Cette contre-attaque des Musulmans se fera à la fois sous la forme du terrorisme au sein de nos nations, et d'une attaque militaire au Moyen-Orient.

    Il faut trouver la réalité concernant Osama bin Laden dans la direction opposée.

    Osama bin Laden n'est qu'un exécutant des Illuminati mondiaux, comme le démontre la signature occulte des attaques terroristes du 11 septembre sur le World Trade Center et sur le Pentagone. (Voir nos articles NEWS1533, NEWS1538 et NEWS1541 pour l'explication de la symbolique occulte du chiffre 11).

    Exemple 7. "Les Nations Unies sont l'Organisation mondiale qui offre le meilleur espoir de paix et de sécurité". Les Présidents Bush (père), Clinton, et Bush (fils) n'ont pas cessé de proclamer que le meilleur espoir de paix et de sécurité pour le monde réside dans les Nations Unies. Après le début de l'invasion du Koweït par l'Irak, le Président Bush (père) a souvent proclamé que cette invasion pourrait enfin permettre aux Nations Unies d'accomplir leur merveilleuse mission originelle, définie lorsque cette institution a été fondée, après la seconde guerre mondiale.

    Toutefois, les Nations Unies ont été fondées dans le seul but de constituer un jour le Gouvernement du Christ du Nouvel Age, celui que la Bible appelle l'Antichrist. Alice Bailey, dans son ouvrage monumental "L'extériorisation de la Hiérarchie", fait parler son esprit guide démoniaque, le Maître D.K. Voici ce qu'il dit :

    "Il faut libérer une nouvelle vie sur cette planète… Les Nations Unies démontreront la puissance des valeurs spirituelles par leurs actions constructives pour restaurer l'ordre mondial, et en posant des fondations qui garantiront un mode de vie meilleur et plus spirituel. Ces attitudes et actions constructives devront être adoptées individuellement par chaque personne, et par chaque nation en tant qu'entité collective… Il faut restaurer dans les nations de notre monde les vérités enseignées par le Bouddha, le Seigneur de la Lumière, et par le Christ, le Seigneur de l'Amour" (page 358).

    Notez plusieurs faits capitaux dans ce passage très important : 1. Les Nations Unies ont été fondées sur des "valeurs spirituelles". Hélas, il ne s'agit pas des valeurs spirituelles judéo-chrétiennes de la Sainte Bible. Mais il s'agit de celles du Bouddha, de celles des anciens mystères babyloniens et de celles de l'Antichrist. 2. Chaque personne doit adopter des attitudes et des actions "constructives". Aucun châtiment n'est ici mentionné à l'encontre de ceux qui refuseront d'adopter ces attitudes "constructives", mais nous n'allons pas tarder à savoir ce qu'il en est. 3) Comme les Musulmans n'accepteront jamais le polythéisme inhérent au Bouddhisme et aux anciens mystères babyloniens de l'Antichrist, il est prévu qu'ils soient entièrement annihilés. Gardez ceci à l'esprit quand vous suivrez les événements du Moyen-Orient.

    "La Hiérarchie a pris le parti de soutenir les Nations Unies. Que l'on sache clairement qu'elle l'a fait. Les dirigeants et les membres de cette organisation ont été soigneusement choisis. Des disciples sélectionnés avec soin ont été placés dans des positions d'autorité et de commandement. Compte tenu de cette décision de la Hiérarchie, le Christ est automatiquement devenu le Chef des Nations Unies" (page 476. Ecrit le jour de Pâques 1945).

    Cette "Hiérarchie" comprend en fait toute une série de démons de haut rang, qui travaillent directement à la manifestation de l'Antichrist. Vous pouvez donc comprendre que tous les dirigeants importants des Nations Unies ont été soigneusement choisis et mis en place par ces puissances démoniaques. En outre leur "Christ", l'Antichrist, est celui qui dirige personnellement les Nations Unies depuis 1945.

    C'est à ces Nations Unies que les Présidents Bush (père), Clinton, et Bush (fils) livrent avec enthousiasme notre souveraineté nationale ! Si vous ne savez pas sur quelle autorité s'appuie le Président Bush pour mener sa guerre globale contre le terrorisme, veuillez lire notre article NEWS1551.

    Le livre d'Alice Bailey dit encore ceci : "La bombe atomique n'appartient pas aux trois nations qui l'ont mise au point… Elle appartient aux Nations Unies, qui devront l'employer contre toute nation qui voudra entreprendre une action agressive" (Ibid., page 548).

    Ainsi, la réalité concernant les Nations Unies doit être cherchée dans la direction opposée à la politique et aux déclarations officielles de l'Administration Bush.

    Conclusion.

    Jésus nous a avertis que la caractéristique essentielle du prochain royaume de l'Antichrist serait une séduction sans précédent. Par trois fois, dans Matthieu 24, Jésus a mentionné la séduction. Puis, au verset 24, il ajoute : "Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus".

    Cette séduction sans précédent a été continuellement à l'œuvre dans tout le XXe siècle, à mesure que les puissances démoniaques ont progressivement rapproché le monde du moment où il comprendrait suffisamment de "récepteurs adéquats pour le Christ" du Nouvel Age. C'est ce qui permettra à ce dernier de se manifester. Nous sommes parvenus aujourd'hui à ce point.

    Dieu nous a dit dans Daniel 12 :10 que les justes comprendront ce qui leur arrive, et ce qui se passe dans le monde. Mais "aucun des méchants ne comprendra". Aujourd'hui, les Chrétiens nés de nouveau, dont les antennes spirituelles sont ouvertes et sensibles au fait que les événements actuels sont en train d'accomplir les prophéties bibliques, savent très bien ce qui se passe, et pourquoi. Toutefois, tous ceux qui n'ont pas une juste relation avec Jésus-Christ, ceux qui ne sont pas nés de nouveau, ceux qui n'ont pas accepté Son sacrifice et Son sang versé sur le Calvaire, ne comprendront jamais.

    A mesure que les événements se précipitent, et que le monde se lance tout droit vers la troisième guerre mondiale qui permettra à l'Antichrist d'apparaître, vous avez besoin de développer votre capacité de "penser à l'envers" ! Les Illuminati contrôlent les médias depuis le début du XXe siècle. Aujourd'hui, rien ne leur échappe. Tout ce que vous regardez à la télévision, tout ce que vous lisez dans vos journaux, est étroitement contrôlé. Quand le Président Bush a déclaré que cette guerre contre le terrorisme serait en grande partie menée en secret, vous pouvez être certains qu'une invisible mais sévère censure est déjà en place. Vous devez apprendre à "penser à l'envers", si vous voulez savoir ce qui se passe réellement, ou ce qui va bientôt se passer.

    En vérité, les événements actuels démontrent que nous vivons dans les derniers jours. Etes-vous spirituellement prêt ? Votre famille est-elle prête ? Protégez-vous efficacement vos bien-aimés ? C’est la raison d’être de notre ministère : vous permettre de comprendre à quel péril nous sommes confrontés, et vous aider à employer les moyens qui vous permettront d’avertir et de protéger ceux que vous aimez. Quand vous aurez été suffisamment formés, vous pourrez utiliser ce que vous savez pour engager la discussion avec ceux qui ne sont pas sauvés. J’ai pu le faire bien souvent, et j’ai vu des gens venir à Christ à la suite de ces discussions. Ces temps périlleux que nous vivons sont aussi des temps où nous pouvons gagner beaucoup d’âmes à Jésus-Christ, ce qui aura des conséquences éternelles.

    Si vous avez déjà accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur, mais si vous êtes tièdes dans votre marche spirituelle avec Lui, vous devez Lui demander immédiatement pardon et Le prier de vous renouveler. Il vous pardonnera instantanément, et remplira votre cœur de la joie du Saint-Esprit. Il vous faudra ensuite veiller à prier et à lire la Bible chaque jour.

    Si vous n’avez jamais accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur, mais que vous avez compris qu’Il est vivant, que nous approchons de la fin des temps, et que vous voulez accepter le don gratuit de la vie éternelle, vous pouvez également le faire dès maintenant, dans le secret de votre demeure. Dès que vous acceptez Jésus comme votre Sauveur, vous passez par une nouvelle naissance spirituelle, et vous avez la certitude d’aller au Ciel, comme si vous y étiez déjà. Vous pouvez alors être assuré que le Royaume de l’Antichrist ne vous touchera pas spirituellement.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique