•  

     

    « La Terre n'est pas une sphère solide avec un noyau brûlant de métal en fusion comme on le suppose communément. En réalité, la Terre est creuse et son intérieur communique avec la surface par deux couvertures polaires. Sur sa surface intérieure vit une civilisation avancée, créatrice de ces soucoupes volantes qui viennent nous espionner à intervalles réguliers. » (La Terre creuse, Albin Michel, Paris 1971, M.R. Bernard)

     

    PDF Bernard Raymond - La Terre Creuse 

     

    Oubliez tout ce que vous avez appris sur la structure de notre planète, grosse boule solide avec son noyau en fusion au centre. Car la vérité n'est pas là : la Terre est creuse. Si, si. Cette doctrine est née aux Etats-Unis au début du XIXème siècle. En 1818, les membres du Congrès et une brassée de scientifiques reçurent une curieuse lettre :

    « Au monde entier,

    Je déclare que la Terre est creuse et habitable intérieurement. Elle contient plusieurs sphères solides, concentriques, placées l'une dans l'autre, et elle est ouverte au pôle de 12 à 16 degrés. Je m'engage à démontrer la réalité de ce que j'avance et je suis prêt à explorer l'intérieur de la Terre si le monde accepte de m'aider dans mon entreprise.

    Jno. Cleves Symnes
    Ancien capitaine d'infanterie de l'Ohio. »

     


    Terre creuse
    envoyé par doa56

     

    Symnes organise des tournées de conférences sans fin, et son fils, reprenant son œuvre, la complètera en supposant notamment que l'on retrouvera les Dix Tribus perdues d'Israël vivant cachées à l'intérieur de la Terre. La balle rebondit sur Cyrus Read Teed, ésotériste et illuminé, qui innove : en fait nous ne vivons pas sur la surface de la Terre, mais à l'intérieur. Il créé une sorte de religion, et annonce qu'à sa mort son cadavre ne se putréfiera pas (il fallu le faire embaumer au bout de deux jours).

    A la fin de la guerre de 14-18, un allemand, Bender, reprend ces théories et les développe. Il fonde le Hohl Welt Lehre, et explique que nous vivons sur la surface intérieure d'une sphère, plaqués sur la surface interne par certaines radiations solaires. Le soleil et la lune sont situés au centre dans une boule de gaz bleuté, et les étoiles sont des grains de lumière qui y flottent. Lorsque cette masse bleutée passe devant le soleil, il fait nuit. Si nous croyons vivre à l'extérieur, c'est parce que la lumière ne se déplace pas en ligne droite, mais selon une courbe.

     

     

     

     

     

    Cette théorie de la Terre creuse, ou plutôt d'un monde souterrain habité, rejoint un certain nombre de traditions récurrentes dans la plupart des folklores et religions que l'on retrouvera dans Orphée, Ulysse, Dante, etc.

    Thème repris dans un roman de Bulwer-Lytton (l'auteur des derniers jours de Pompéi) : la race qui nous supplantera. Il y décrit une race supérieure, éclairée, presque des dieux. Ils se cachent encore, pour l'instant, au centre de la Terre, mais ils en sortiront un jour pour régner.

    On rejoint ici encore la tradition, l'on est en plein dans la mythologie de l'Agartha et des Supérieurs inconnus des Rose+Croix et de tous les mouvements rosicruciens ultérieurs, de la théosophie (Mme Blavatsky l'aborde longuement dans Isis Dévoilée), des théories de Mathers ou Machen de la Golden Dawn (une influente société néo-païenne de la fin du XIXème siècle). Par cet enchaînement de traditions, de reprises, d'héritages et d'influences dans les milieux initiatiques européens, on en arrive à une société berlinoise des premières années du XXème siècle : la société du Vril, et par filiation plus ou moins directe (et selon des auteurs plus fumeux les uns que les autres) au groupe Thulé. Deux sociétés mystico-initiatiques « secrètes » qui auraient posé les bases et les jalons des l'ésotérisme Nazi (sans même aller jusqu'aux délires de certains auteurs ou spécialistes des sciences occultes enthousiastes qui tiennent à leur donner un rôle bien plus important d'éminence grise du régime).

     

     

    Dans le contexte du combat idéologique, cette théorie abracadabrantesque de la Terre creuse à du sens. Il faut bien opposer quelque chose aux théories infiniment complexes et subtiles d'Einstein pour expliquer le monde, répondant à la tendance affirmée et revendiquée par les idéologues Nazi à la simplification salutaire et salvatrice.  L'on entre aussi dans l'opposition recherchée d'opposer une « science » aryenne à la science officielle de l'occident, des américains, des Juifs (dont Einstein par exemple). Et finalement dans le renouveau « magique » prôné par l'aryanisation où l'on cherche une vision épique du monde, et de ses mécanismes, à concilier la science avec les gestes héroïques nordiques et germaniques.

     

     

     

    Dans cette optique, la Terre creuse, défendue par Bender, n'est pas un cas isolé et n'est pas la seule cosmogonie à avoir joui en Allemagne de protections et d'encouragements officiels. La doctrine de la Glace Eternelle de Hans Horbinger (qui sera abordée dans un prochain article) à connu encore plus de succès, a été enseignée à l'université et bénéficiait de nombreux soutiens officiels. Et c'est là ce que cette période à de notable : les théories loufoques ont existé de tous temps, mais là, il ne s'agissait plus d'excentriques qui glosaient dans leur coin, voire au mieux qui montaient une petite secte ou société secrète, pendant cette période elles se sont fait accorder un crédit et une place aux cotés de la science « traditionnelle », et ont été jusqu'à mobiliser l'appareillage d'une nation en guerre.

     

     

     

    Citons l'expédition de 42, lancée avec l'assentiment de Goering & Himmler menée par Rügen (celui la même qui pilotera plus tard des expériences en physique nucléaire aux USA), avec des assemblages de radars pour démontrer théorie de Bender : la terre n'est pas convexe, mais concave et par réflexion des ondes radar (moins courbés que les rayons visibles) en les pointant vers le ciel (et donc vers la paroi opposée de l'intérieur de la Terre) l'on peut obtenir des images de la flotte anglaise. (Sources : Martin Gardner dans : in the name of science et Willy Ley dans : pseudosciences en pays nazi).

    Apres cette expédition, sans résultats, Bender déchoit, et son adversaire Horbinger (celui de la Glace Eternelle) prend le pas sur cette théorie concurrente. Il finit en camp de concentration et y meurt.

     

     
     

    Livre :

    http://conspiration.ca/e_book/La%20Terre%20Creuse.pdf

     

    Telos


    Révélations de la Nouvelle Lémurie

    par Aurelia Louise Jones
    Dianne Robbins

    Chapitre quatre, pages 29 à 46. {extraits}

    La Cité de Telos
    [dicté par Adama]

    Le Mont Shasta, notre « bulle » de protection

    Nous avons choisi de vivre sous le mont Shasta  parce que cet endroit nous permettait de fleurir et de perpétuer la culture lémurienne sans interférence de la part d'autres sociétés ou groupes de l'espace. Malgré le fait que les cités souterraines étaient confinées et restreintes, elles furent pour nous une protection. Ces limitations ont été notre sauvegarde depuis les 12 000 dernières années. Le mont Shasta a été notre « bulle » de protection, il nous offrait la clandestinité favorisant notre croissance en une race d'êtres supérieurs sans quitter cette planète.

        Vos civilisations sont vulnérables face à n'importe quel type d'ingérence, même celles de nature autre que militaire.

        Plusieurs facteurs ont influé sur notre décision. La survie était notre première considération lorsque nous avons décidé de nous barder de tous côtés en emménageant  sous cette montagne. Et ceci s'est avéré, sans l'ombre d'un doute, une disposition avisée puisque nous avons librement évolué vers ces guerriers de lumière que nous sommes devenus.
     

    Les tunnels menant à l'intérieur de la Terre

        Toutes les planètes sont creuses; autant celles de ce système solaire que de l'ensemble de l'univers. Naturellement, elles ne possèdent pas toutes une densité tridimensionnelle, mais elles sont toutes creuses à l'intérieur. La plupart sont peuplées de sociétés appartenant à diverses dimensions, surtout à la cinquième et au-delà. Bien qu'il y ait encore plusieurs astres tridimensionnels au sein de la création, ils comptent pour peu parmi ceux qui sont à cinq dimensions. Ils ne sont pas tous habités à leur surface, mais tous abritent des peuples à l'intérieur. Mars, en l'occurence, contient une civilisation ascensionnée de la cinquième dimension qui prospère en son centre, invisible et indétectable pour vos scientifiques. L'intérieur et la surface de Vénus portent aussi une population de la même dimension qui s'apprête à passer à la sixième; l'humanité ne peut la déceler, ni par ses facultés sensorielles ni par ses instruments. Voilà pourquoi vos scientifiques en ont conclu que ces mondes sont inhabités et impropres à la vie.

        Les planètes sont créées par les Élohim, les architectes de la Création. Bien que chacune soit différente et douée d'un caractère unique, leurs écosystèmes internes et externes partagent une base similaire. L'architecture des planètes permet les déplacements à l'intérieur de leur structure.

     

     

        La Terre comporte elle aussi ces caractéristiques. Au moment de sa formation, on a échafaudé un modèle interne spécifiquement pour elle, avec un certain nombre de tunnels naturels intégrés à ses multiples grilles énergétiques.

        Par ailleurs, quelques peuples qui l'habitèrent jadis, bien avant les débuts de votre préhistoire, ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l'ont encore étendu. Il y a plus de 200 000 ans, une ou deux sociétés très évoluées, provenant d'un autre univers, se sont installées dans la Terre; c'est ce que vous appelez « Terre creuse ». Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. À ce jour, ces habitants s'y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné. Pour la construction des tunnels, ils employèrent une technologie qui vous est inconnue mais qui rendit leur travail tout à fait aisé.

     

        Ultérieurement, d'autres sociétés élirent résidence au sein de la Terre; plusieurs cités de lumière y furent édifées. Chacune de ces sociétés venues vivre au cœur du du globe terrestre creusa des passages supplémentaires connexes au réseau en place. À l'intérieur de la Terre, ces tunnels d'une grande précision, fruits d'un savoir supérieur, assurent des déplacements aisés et rapides. Les galeries actuelles permettent à chaque citoyen de l'intérieur du globe terrestre de passer de son domicile à n'importe quel endroit dans la Terre creuse en moins de trois ou quatre heures. Ceux qui sont capables de se téléporter en font également usage; ils atteignent ainsi leur destination en quelques minutes ou secondes. Les sociétés plus récentes ont toujours bénéficié de l'apport des cultures anciennes pour la conception de leurs tunnels. Ainsi, on peut affirmer que le réseau souterrain fut bâti à différentes époques par diverses cultures. Les Lémuriens qui habitent l'intérieur du mont Shasta sont considérés comme les « nouveaux venus ». Ils n'y sont installés que depuis environ 15 000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Nous avons commencé à ériger notre ville il y a environ 3 000 ans avant l'engloutissement de notre continent.

     

     

     

     

        Les peuples du centre de la Terre

     

        Au centre de la Terre et sous la croûte terrestre sont rassemblées un grand de civilisations très anciennes venues de mondes et d'univers éloignés il y a plusieurs éons. Bien que plusieurs aient conservé un certain degré de densité physique, toutes ixistent dans un état de conscience ascensionné qui relève de la cinquième ou de la sixième dimension, ou de dimension encore suppérieures.

        Le réseau Agartha comporte environ 120 cités de lumière souterraines, peuplées en majorité par des Hyperboréens; au moins quatre villes sont habitées par des Lémuriens et quesques-unes, par des Atlantes. Les êtres résidant dans les agglomérations à proximité de la surface sont également dans un état ascensionné, mais la majorité d'entre eux ont conservé une certaine densité physique. Le réseau Agartha était jadis sous la gouverne de la capitale, Shamballa mineure. Ses citoyens sont hyperboréens. Plus récemment, Telos a pris la tête du réseau agartha.

     

     

      Aurora Australis showing polar opening

     

        Villes majeures

     

        POSID: Avant-poste atlante situé sous les plaines du Mato Grosso, au Brésil. Population: 1,3 million d'habitants.

        SHONSHE: Sanctuaire de la civilisation ouïghoure, une branche de la société lémurienne qui a choisi de constituer ses propres colonies il y a 50 000 ans. L'entrée est gardée par un monastère himalayen. Population: 750 000 habitants.

        RAMA: Reliquat de la ville de Rama en Inde, près de Jaipour. Ses habitants présentent les traits classiques des races du sous-continents indien. Population: 1 million d'habitants.

        SHINGWA: Ce qui reste de la mogration septentrionale du peuple ouïghour. Sise à la frontière entre la Mongolie et la Chine, elle possède une petite cité secondaire au mont Lassen, en Californie.

        TELOS: Cité située sous le mont Shasta, qui signifie « communication avec l'Esprit ». Population: 1,5 million d'habitants. 

     

     


     

        Le gouvernement de Telos

        Telos abrite deux formes de gouvernement. Le roi et la reine de Telos, Ra et Rana Mu, des maîtres ascensionnés également flammes jumelles, constituent la première de ces formes. Ce sont eux les dirigeants absolus.

        La seconde est formée par le concile local appelé Concile lémurien de lumière; celui-ci est constitué de douze maîtres ascensionnés, six hommes et six femmes dont le mandat est d'équilibrer les polarités divines masculine et féminine. Cette assemblée comporte un treizième membre, le grand prêtre de Telos; à l'heure actuelle il s'agit d'Adama, qui préside et prend en dernier lieu les décisions quand le concile ne peut arriver à un consensus.

        Les membres du concile sont choisis selon le degré de réalisation spirituelle qu'ils ont atteint, leurs qualités intérieures, leur maturité et leur domaine d'expertise. Si l'un d'eux souhaite passer à un autre service, le poste est affiché parmi le peuple et ceux qui désirent siéger au concile peuvent se présenter. Chaque candidature fait l'objet d'un examen minutieux auquel participent le concile, les membres du clergé et les deux monarques de Telos. Le roi et la reine prennent la décision finale quant au choix du candidat parmi les postulants. 

     

     


     

        La cité de Telos

        Telos est une ville assez importante; sa population se chiffre à environ un million et demi d'habitants. Comme elle n'est pas découpée en plusieurs villages, le gouvernement est le même pour tous. De plus, beaucoup d'entre nous vivent dans des régions différentes. La cité de Telos comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés sous le mont Shasta.
     

        Le premier niveau. La plus grande partie de la population loge sous le dôme du premier étage. C'est là également que les édifices administratifs et publics sont situés, de même que de nombreux temples. Au centre se trouve notre temple principal, le temple de Ma-Ra, un édifice semblable à une pyramide. Il peut contenir jusqu'à 10 000 personnes. Ce sanctuaire est voué à l'ordre de Melchizedek. Cette pyramide blanche est couronnée d'une pierre de tête, nommée « pierre vivante »; elle nous a été offerte par les peuples de Vénus.

        Le deuxième niveau. L'étage au-dessous du premier plan concentre les activités industrielles et la production visant à combler les besoins de la ville et de ses citoyens. On y offre également de cours dans diverses institutions, autant à l'intention des enfants que des adultes. Plusieurs résidences privées se situent aussi à cet étage.

        Le troisième niveau est entièrement consacré aux jardins hydroponiques, qui produisent l'ensemble de nos denrées alimentaires sur environ sept acres. La variété de fruits et légumes qui en découle rend notre diète intéressante et succulente. Nos techniques agricoles sont d'une efficacité telle que sept acres de terre suffisent à combler les besoins d'un million et demi de gens; la nourriture ainsi cultivée engendre des corps forts, en santé et qui ne vieillissent pas.

        Nos jardins hydroponiques donnent récolte sur récolte. Grâce à une technologie hydroponique avancée, les plants poussent plus rapidement, requièrent très peu de terre et beaucoup d'eau sans nécessiter de substances chimiques, comme ceux de la surface. Notre nourriture est entièrement biologique et douée de la plus haute vibration. Notre style d'agriculture ne requiert pas non plus de fertilisants et n'appauvrit pas le sol; nous ajoutons des minéraux organiques à l'eau des plantations. Nos cultures prospèrent également en raison de la vibration de lumière, d'amour et d'énergie de Telos: c'est la magie de notre conscience à cinq dimensions que vous aurez bientôt l'occasion de découvrir, Probablement en cette décennie même, sinon au cours de la prochaine.

        Le quatrième niveau comporte encore quelques cultures hydroponiques, des usines et une vaste zone naturelle, formée de parcs agrémentés de petits lacs et de fontaines.

        Le cinquième niveau est entièrement dédié à la nature à l'état sauvage. Là se trouvent des arbres majestueux, des lacs. Ce palier réservé à la nature présente une ambiance semblable à vos réserves naturelles; y vivent nombre de végétaux et d'animaux disparus de la surface. Toutes nos bêtes, qui sont végétariennes et ne s'entredévorent pas, logent à cet étage. Elles vivent côte à côte, en parfaite harmonie, exemptes de peur et n'agressant jamais les gens ni leurs semblables. Telos est vraiment l'éden où le lion et l'agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance. 

     


     

        Les liens entre les cités souterraines et celles de l'intérieur de la Terre

        Le tunnel entre les cités souterraines, la Terre moyenne et le centre de la Terre exige très peu d'entretien, sinon aucun, les galeries ayant été conçues dans cette optique. De temps à autre, si un tremblement de terre ou une éruption volcanique à la surface venait à en endommager quelquels-uns en certains endroits, notre technologie avancée nous permettrait de réparer rapidement les dégâts. De toute manière, de tels incidents sont rarissimes. Cette technologie supérieures est employée par toutes les sociétés de l'intérieur de la Terre. 

     


     

        Les rencontres entre dirigeants

        Oui, nous tenons fréquemments des réunions du concile en présence des délégués de diverses civilisations de l'intérieur de la Terre. Nous entretenons des rapports mutuels très amicaux et chaleureux. Aucune lutte de pouvoir ne sévit entre nous; l'amour inconditionnel régit toutes nos relations. La raison qui sous-tend nos rencontres, c'est la recherche de moyens favorisant une collaboration plus efficace entre nous en vue du bien-être collectif. Nous discutons des échanges qui ont cours entre nos sociétés. L'argent n'existe pas: nous partageons le surplus de produits ou de demrées alimentaires. Nous examinons également comment nous pouvons aider les peuples de la surface dans leur évolution et leurs initiations spirituelles.
     

        Shamballa et son rôle aujourd'hui

        La cité de Shamballa n'a plus d'existence matérielle, et ce, depuis fort longtemps; à ce jour, elle vibre dans les cinquième, sixième et septième dimensions. Elle est sur un plan éthérique et sert de métropole astrale pour cette planète; c'est la résidence de Sanat Koumara et de son entourage. Même si ce dernier est officiellement retourné sur Vénus, il garde un poste à Shamballa et continue d'aider notre planète. Le mont Shasta, le Refuge du Royal Teton dans le Wyoming et Shamballa sont les sites principaux où réside la hiérarchie spirituelle sur cette planète; là, les hiérarques tiennent leurs rencontres et leurs conciles. Shamballa et quelques-uns des endroits mentionnés servent de centre permanent pour le gouvernement spirituel su terre. Naturellement, il y a plusieurs autres postes éthériques dans le monde.
     

        Le système judiciaire

        Le réseau agartha est responsable de notre sécurité sous terre. Nous assistons  à d'importants colloques portant sur nos lois durant lesquels celles-ci sont examinées à la lueur du Code éthique divin destiné à la Terre. Notre « gouvernement » est autogéré; il se fonde sur l'équité et l'égalité de toute vie, qu'elle se trouve à la surface ou au-dessous. Chaque cas est étudié individuellement en fonction des circonstances qui l'entourent et jugé d'après la lumière  de Dieu et son code éthique; ainsi, les parties impliquées bénéficient d'une justice impartiale visant le bien de tous.

        Notre système judiciaire est vieux de millions d'années; il s'inspire des préceptes lémuriens en vigueur lorsque nous vivions à la surface, dans des habitations et  des communautés semblables aux vôtres. Nous avons importé ce type de démocratie quand nous sommes passés sous terre, il y a 12 000 ans. Nous disposons d'un savoir immense, car notre espérance de vie est pratiquement interminable. Certains parmi nous ont 20 000 ou 30 ooo ans et se souviennent de tout ce qui était quand ils vivaient à la surface. Ces âmes sont de véritables sages, car elles accèdent consciemment à l'ensemble de la connaissance accumulée depuis cette époque. C'est ainsi que nous préservons la pureté de nos lois, car nous les basons sur la Norme divine de naguère. À cette époque, nous avions atteints des sommets d'évolution.

     

     

        Heureusement pour nous, nous avons pu poursuivre notre évolution sans entraves à l'intérieur du globe, en toute paix et prospérité. C'est pourquoi, au fil des ans, notre développement a été florissant. Très bientôt, vous aussi serez en mesure de goûter une existence paisible et fortunée, telle quy'elle est censée l'être. Et vous pourrez alors acquérir force et sagesse, et avancer vers l'état divin qui est votre nature véritable.

        Pour qu'elles progressent, toutes les formes de vie ont besoin de paix. Sans cette paix, les espèces doivent lutter pour leur survie et n'ont jamais l'occasion de pousser plus loin la force et la sagesse qu'elle ont acquise. C'est pourquoi la paix constitue un facteur impératif permettant une évolution qui, à son tour, deviendra un élément décisif déterminant la continuité de l'espèce.
     

        Notre existence physique

        Nous vous ressemblons trait pour trait, bien que nous soyons plus grands et plus larges que vous. Nous sommes costauds et vigoureux, car notre régime alimentaire est strictement végétarien. Ce type d'alimentation s'est avéré apte à ralentir le processus de déclin physique à un point tel que nous ne vieillissons plus. Par notre alimentation et le contrôle de notre esprit, notre jeunesse est à jamais préservée; c'est ce que nous appelons « immortalité ».

        Et, dans un futur proche, vous aussi en serez capables, car dès notre venue parmi vous, nous vous apporterons la connaissance que nous avons préservée depuis des éons. Celle-ci est toujours intacte et en sûreté à Telos, dans des réceptacles et des pièces assurant sa bonne garde. Ces caches spéciales seront révélées au moment de notre émergence.

        Sachez que nous avons tous donné notre assentiment à ce plan avant notre incarnation sur terre; il est temps de le mettre à exécution. C'est le moment que nous avions tant attendu chez nous, ici-bas, et chez vous, là-haut. Car nous œuvrons à l'unisson; chaque nuit, nous nous retrouvons dans les plans intérieurs. C'est ce qui explique que vous lisiez ces lignes sans vous étonner et que vous acceptiez l'information contenue ici en anticipant ce qui vient.

        De colossales vagues d'énergie s'apprêtent à vous submerger. Tenez bon et soyez assurés que ces énergies, porteuses des prodiges de l'univers à votre intention, provoqueront notre apparition à la surface.
     

        Notre technologie

        Sachez aussi que Telos est tout près de vous. Nous ne sommes qu'à environ deux kilomètres sous la surface. La Terre est fortement conductible, et par télépathie, vos pensées peuvent aisément percer la croûte terrestre pour nous atteindre chaque fois que vous souhaitez communiquez avec nous.

    *****************

    Chapitre cinq, page 47 {extrait}

    L'ÉMERGENCE  - MISE À JOUR DE JUIN 2002

    Plusieurs d'entre vous savent déjà que nous planifions d'émerger à la surface en grand nombre d'ici à quelques petites années, dès qu'assez de gens parmi vous seront disposés à nous recevoir et à entendre nos enseignements. Il nous fera alors plaisir de vous retrouver face à face et de partager avec vous l'ensemble de notre savoir.

        Nous vous dévoilerons la manière de créer, à l'endroit même où vous vous trouverez, une vie magique, un paradis pour vous-mêmes et les êtres qui vous sont chers. Nous vous convions à faire connaître partout notre présence à l'intérieur du mont Shasta. Prêtez main-forte à notre émergence à la surface, et je vous promets que vous ne le regretterez pas.

    ************
    Chapitre HUIT, pages 62 à 65 {extrait}

    LA VIE ANIMALE

    À Telos, plusieurs espèces animales furent sauvées de l'extinction. Dès que nous avons appris que notre continent allait être anéanti, nous avons édifié cette cité souterraine afin de préserver nos propres vies ainsi que les annales antiques de notre civilisation; nous avons également sélectionné quelques spécimens appartenant à chaque espèce existant à l'époque. D'une envergure plus vaste, cet épisode présageait l'histoire biblique de Noé, qui accueillit dans son arche deux membres de chaque race avant le déluge. La plupart des bêtes rescapées vivent encore et sont sous notre protection, exception faite de celles qui ont opté, en tant qu'espèce, pour un retour à leur lieu d'origine.

        L'anéantissement de la Lémurie eut lieu 1 500 ans avant que l'Atlantide soit engloutie, et le nombre d'espèces sauvées alors fut bien supérieur à celui dont fait état votre histoire biblique concernant l'Atlantide. À cette époque, plusieurs races animales présentes avant la destruction de notre continent avaient déjà disparu de la surface.

        Tout comme vous, les animaux s'incarnent encore et encore. Leurs incarnations sont toujours des extensions d'un tout plus vaste. Nous sommes tous - et ceci inclut les animaux - des prolongements d'un immense être de lumière, si immense et si prodigieux que le jour où vous comprendrez votre nature divine, vous serez frappés de stupeur et d'émerveillement. Le concept de multidimensionnalité réfère bien sûr à cette nature, mais le mental tridimensionnel limité arrive difficilement à l'appréhender.

        Dans son amour infini et sa nature illimitée créant sans relâche, Dieu s'étend et s'accroît perpétuellement en un spectre grandissant de manifestations diversifiées. Le règne animal n'est que l'une parmi tant d'autres de ces émanations sans fin. Toutes participent de Dieu, chers amis, toutes. Si vous consentez à faire du tort à une seule de ces parcelles de vie (Dieu), vous nuisez au tout, dont vous-mêmes faites partie.

        À l'intérieur de la Terre, les animaux sont doués d'une fine intelligence ; ils ne correspondent pas du tout à la conception née de votre perception ordinaire. Certains gouvernent des mondes et des planètes. Les bêtes vivent dans plusieurs dimensions. Elles possèdent une âme globale, ou Soi supérieur, tout comme les êtres humains, mais d'une nature légèrement différente, car elles sont en vérité créées pour appartenir à une dimension autre que la vôtre. De ce fait, ce sont des émanations d'un corps de conscience beaucoup plus vaste, une autre facette de la nature divine.
     
     
     

        La conscience existe depuis les degrés les plus élevés de la divinité jusqu'au niveau le plus bas de la première dimension, le règne minéral. Toutes ces expressions participent de Dieu. Plus la dimension est élevée, plus la compréhension de l'amour sera fine et plus étendue sera la perception. Les animaux partagent votre planète parce que, à votre instar, ils ont choisi de vivre une expérience tridimensionnelle. Ils sont également venus pour servir d'assistants et d'enseignants en vue de soutenir l'humanité d'une manière que vous ne saisissez oas encore. Le fait qu'ils aient choisi un corps qui diffère du vôtre ne signifie pas pour autant qu'ils vous sont inférieurs. Et même s'ils l'étaient, rien ne justifie le traitement que l'on réserve à grand nombre d'entre eux à l'heure actuelle sur la surface de la Terre. Dans la troisième dimension, leurs formes physiques ne se situent qu'à une harmonique sous la vôtre.

        Soyons clairs ici: cette différence que vous imaginez depuis si longtemps n'existe pas. Et pourtant, nombre d'humains à la surface l'ont invoqué pour justifier leur exploitation des animaux.

        Cette compréhension très limitée vous a incités à les voir comme des produits utilitaires servant à des visées égoïstes ou à l'obtention d'un gain. Nous affirmons que ce n'est pas là ce qu'ils sont ni qui ils sont. La règle d'or doit s'appliquer à tous les êtres conscients, pas seulement au monde des humains. S'il vous tient à cœur de progresser sur une voie évolutive, il faudra imprégner vos paroles, vos pensées, vos sentiments et vos actions d'un amour inconditionnel envers toutes les formes de vie et tous les règnes occupant cette planète.

        Dans la création et les domaines supérieurs, il n'y a pas de notion d'« inférieur », de « mieux », de « moins bien que », etc. Ce sont là des étiquettes qu'attribue la perception humaine limitée. En réalité, chacun est aimé d'un amour égal et considéré comme une expression de Dieu en mouvement (évolution) constante. Une différence subsiste en effet entre les animaux et vous-mêmes, mais elle ne se situe pas là où vous le croyez. Mes amis, dans les cités souterraines, les bêtes sont l'objet d'une grande considération; pour nous, ce sont nos jeunes frères et sœurs dans l'échelle de l'évolution. Nous affichons à leur égard le respect dont nous souhaiterions nous-mêmes bénéficier.

    ******************

    Chapitre onze, pages 79 et 80 {extrait}

    LES INTERVENTIONS

       Habituellement, les êtres du centre de la Terre ne sont pas autorisés à intervenir dans les affaires des peuples de la surface  ni à interférer avec leur libre arbitre. Nous sommes membres de la Confédération galactique des planètes, et régis par ce concile. Le Concile des douze de cette Confédération se charge de prendre les décisions quant à d'éventuelles interventions à la surface de cette planète. Nous n'agirons qu'à la suite de leur requête, et avec leur  pleine autorisation. Cela ne veut pas dire pour autant que nous ne sommes jamais intervenus d'une manière ou d'une autre; mais vous devez comprendre que d'ici  la conclusion de cette « grande expérience » sur la planète Terre, il n'est pas opportun pour nous de nous mêler des choix issus du libre arbitre de l'humanité. Nous n'avons pas empêché l'engloutissement de deux continents majeurs sur ce globe ni les guerres et les ravages que vous avez choisi de provoquer.

        LIntervention divine que la planète connaîtra bientôt a effectivement été décrétée par votre Créateur. De ce fait, une infinité d'extraterrestres en provenance de millions de systèmes solaires, vos frères intercosmiques qui vous aiment tant, sont aujourd'hui des millions et des milliards à se préparer à seconder cette Terre et ses habitants pour la grande transformation. Parmi ces civilisations extraterrestres, l'on compte les Arcturiens, les Pléiadiens, les Andromédans, les Siriens, les Vénusiens, les sociétés d'Alpha du Centaure, les Nibiruans et Orion positifs, et tant d'autres.

        Ces fraternités de l'espace, que tant de vous espèrent retrouver, sont des membres de votre famille spirituelle qui participeront à vos « identités  futures ». Ils ont souvent empêché que la Terre n'essuie des catastrophes cosmiques qui auraient terriblement massacré son corps. À votre inssu, et à maintes reprises, elle a été protégée, comme vous-mêmes, de graves invasions par des races de l'espace qui n'ont pas encore adopté l'amour inconditionnel et une authentique fraternité. Les Arcturiens, les Siriens, les Pléadiens et beaucoup d'autres furent vos plus précieux alliés et défenseurs cosmiques. Des millions d'années durant, ils ont veillé sur vous de mille manières que vous ne pouvez concevoir.  Ils sont encore à vos côtés, de plus en plus nombreux, afin de vous seconder et de stabiliser votre planète tout au long des bouleversements et des changements dimensionnels que la Terre connaîtra bientôt. Ils s'assurent également chaque jour de diffuser vers vous de l'amour. 
     

                                   

     

     

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique