•  

                         

    Le vidéo qui suit est une entrevue avec Henry Deacon, un scientifique qui a travaillé sur de nombreux projets scientifiques secrets comme des armes à particules, anti-gravité, systèmes de communication instantané sur grandes distances. Sur des entrevues précédentes il parle de Chemtrails, virus pour réduire la taille de la population mondiale, brère dans l’espace-temps causé par les tests nucléaire

        

     

    Les terribles révélations d'Henry DEACON

     

    Depuis les années 1940, le Gouvernement Mondial a lancé de nombreux Projets de Recherche sur le territoire des Etats-Unis, avec l'aide d'alliés extraterrestres, qui ont permis de découvrir des nouvelles formes d'énergie et des nouvelles armes terrifiantes mais qui ont également et surtout ouvert toutes grandes les Portes de l'Espace et du Temps.

     

    Et comme pour la fameuse "Boîte de Pandore", l'ouverture de ces Portes spatio-temporelles est en train de répandre tous les maux sur la Terre ...!

     

    Le dialogue entre Bill Ryan et Kerry Cassidy du Projet Camelot (qui a pour vocation d'informer le public sur les grands enjeux exopolitiques actuels) et un physicien, haut fonctionnaire américain très impliqué dans la question des relations du gouvernement des Etats-Unis avec les extraterrestres qui a utilisé le pseudonyme d'Henry Deacon, nous montre à quel point la réalité dépasse la fiction !

                                                            

     

     

    Voici ce témoignage d'Henry Deacon :

     

    Responsables du Projet Camelot :

    Parlez-nous de vous-même, dans les limites de ce que vous pouvez dire.

     

    Henry Deacon :

    Je suis fonctionnaire au sein d'un organisme gouvernemental bien connu dont le sigle se compose de trois lettres.

    Il se peut que je prenne un certain risque à vous parler, encore que je n'ai pas l'intention de vous communiquer des informations que j'estime classées secrètes ou relevant de la sécurité nationale. J'ai été impliqué dans de nombreux projets, au sein de nombreuses agences différentes et durant plusieurs années.

     

    Pour commencer par l'essentiel, je pense être un "walk-in" c'est-à-dire une âme ayant remplacé au cours de son incarnation celle d'un collégien de quatrième. J'ai des souvenirs d'une autre planète qui se mélangent dans un certain désordre avec mes souvenirs d'enfance. Ce que je ressens est bizarre et difficile à expliquer.

    J'ai toujours eu, intuitivement, la capacité de pénétrer des informations scientifiques complexes et de comprendre des systèmes savants sans avoir reçu de formation préalable. Je travaille principalement sur ces systèmes. En toute modestie, je dois vous dire que je suis en possession d'une grande masse d'informations scientifiques avancées; mais je ne peux rien révéler à ce sujet pour le moment.

     

     

    P.C.: Pourriez-vous donner quelques indices quant à vos employeurs ?

     

    H.D.: Non, pas sur un enregistrement, je ne peux me le permettre.

     

    P.C.: Quelle information importante estimez-vous avoir à donner au monde ?

     

    H.D.: Il y en a tant, je ne sais par où commencer. Par exemple, concernant le 11 septembre, j'étais au courant deux ans avant, pas en détail, mais dans les grandes lignes. On en parlait, il fallait un événement susceptible de changer la donne. Je sais qu'une guerre est prévue pour 2008 entre les Etats-Unis et la Chine. C'est de la géopolitique et cela n'a rien à voir avec les opérations secrètes (black ops). Voilà deux sujets dont j'ai eu vent au passage, mais je n'ai pas d'information détaillée.

     

    P.C.: Vous voulez dire que les Etats-Unis et la Chine travaillent à un projet de guerre simulée ?

     

    H.D.: Le Pentagone s'y est mis dès 1998. Il vous faut savoir que les Etats-Unis et la Chine sont comme cul et chemise pour pratiquement tout; cette guerre est une opération conjointe entre eux. C'est d'ailleurs le cas de la plupart des guerres, et depuis longtemps.

     

    Voulez-vous autre chose d'aussi désagréable à entendre ?

    J'ai parlé à quelqu'un qui était en service dans une unité d'essais de missiles dans le Pacifique et en Extrême-Orient. Les missiles étaient acheminés vers le site d'essais dans des conteneurs très soigneusement et hermétiquement scellés. Après les essais, les conteneurs étaient renvoyés, toujours aussi bien scellés, mais vides, ou supposés vides. Un jour, mon interlocuteur s'est trouvé près d'un conteneur au moment où il a été ouvert; il n'était pas vide mais rempli de sacs de poudre blanche.

     

    P.C.: De la Cocaïne ?

     

    H.D.: Je vous laisse conclure, mais je ne pense pas que c'était du sucre. Je me contenterais d'émettre, à titre personnel, l'hypothèse que, s'agissant de ce genre d'opération, ce modus operandi serait parfaitement concevable au plan logistique : ce serait la façon la plus sûre de contourner toutes les sécurités, les douanes, les frontières, tous les contrôles portuaires, etc ... C'est parfait, de même que les armes et munitions ont toujours passé les frontières par courriers diplomatiques entre consulats. Cela se produit tout le temps.

     

    P.C.: Vous considérez-vous comme un physicien ?

     

    H.D.: Oui, tout en abordant aussi d'autres domaines, je suis spécialiste des systèmes. Je me sens bien à Livermore (Lawrence Livermore National Laboratory), tout le monde ici est très professionnel, on ne perd pas son temps avec des broutilles.

     

    P.C.: Qu'auriez-vous à dire de l'état de la Physique au sein du complexe militaro-industriel ?

     

    H.D.: Ils ont des décennies d'avance sur la Physique officielle publiée dans les revues spécialisées et accessibles au public. Certains programmes abordent des sujets qui dépassent ce qui est concevable pour des physiciens classiques ou compatible avec leur expérience et leur imagination.

     

     

     

    P.C.: Par exemple ?

     

    H.D.: (Longue réflexion). Un projet en cours à Livermore, qui s'appelle "Shiva Nova", utilise des batteries de lasers géants. Ils sont vraiment énormes, avec des condensateurs géants, des terawatts d'énergie et cela dans un bâtiment construit sur des ressorts énormes, le tout braqué sur un minuscule petit point. Cela provoque une réaction de fusion qui reproduit certaines conditions d'essais d'armes nucléaires.

     

    Ce sont des essais nucléaires en laboratoire et des enregistrements de données très avancées sont faits sur le petit point où se concentre toute cette énergie. Le problème, c'est que ces tirs à très hautes énergies provoquent des déchirures dans le tissu spatio-temporel. On a déjà pu observer cela à Hiroshima et Nagasaki et on peut même le déceler dans d'anciens documents cinématographiques.

     

    Déchirures du tissu Spatio-temporel.

     

    Je vous donne un lien Internet (http://www.waynesthisandthat.com/abombs.html); regardez bien ce qui ressemble à une sphère d'énergie en expansion. Le problème des ruptures dans l'Espace-Temps, grandes ou petites, c'est qu'elles ouvrent la voie à des choses ou à des êtres indésirables. (Il s'agit très certainement d'entités extraterrestres qui profitent de ces "ouvertures" dans l'Espace-Temps pour entrer dans notre monde avec leurs vaisseaux sans être détectés par les radars militaires et les satellites espions.  Patrick DELSAUT).

     

     

    P.C.: Quelles choses ?

     

    H.D.: Des choses dont nous avons tous entendu parler et que l'on voit beaucoup sur la "toile". Des êtres, des influences de toutes sortes, des bizarreries, et je vous assure que cela crée de gros problèmes.

     

    P.C.: Quel genre de problèmes ?

     

    H.D.: (Pause). Leur présence et ce qui se passe ensuite. En outre, lorsqu'on provoque des ruptures du "Tissu Spatio-temporel", qu'on le veuille ou non, on brouille le Temps lui-même. Les tentatives de réparation n'ont fait qu'engendrer une superposition complexe de boucles temporelles.

     

    Il y a des Aliénigènes qui essayent de nous aider ... d'autres pas. Lorsqu'on prédit l'avenir, il ne peut être question que d'avenirs probables ou possibles. Ceci est extrêmement complexe et ultra secret. Finalement, c'est un énorme désordre; nous avons ouvert la Boîte de Pandore et sommes toujours incapables d'en gérer les conséquences.

     

    P.C.: La question des chronologies multiples nous rappelle les informations rapportées par Dan Burisch (ancien membre du MJ12). Qu'en pensez-vous ?

     

    H.D.: (Geste de négation). Je ne sais rien là-dessus...

     

    P.C.: D'accord. Qu'avez-vous d'autre à dire concernant le problème des chronologies ?

     

    H.D.: Tout simplement qu'il n'est pas résolu. Le risque, c'est que chaque fois qu'on essaye de rétablir la situation, on aggrave les choses, cela ne fait qu'empirer.

     

    P.C.: Y a-t-il certains Aliénigènes qui voyagent dans le Temps, ainsi que le prétend Dan Burisch ?

     

    H.D.: Oui

     

    P.C.: Connaissez-vous le "Projet Montauk" ("The Montauk Project") ?

     

    H.D.: Cela a provoqué un énorme problème ... et engendré une boucle de quarante années. Je ne sais rien d'Al Bielek, et je mets en doute certaines de ses informations, mais il s'est effectivement produit quelque chose comme cela; comme d'ailleurs dans "L'expérience de Philadelphie" ("The Philadelphia experiment"). John von Neumann y a été très impliqué.                          

     

     

    P.C.: Alors, Montauk, c'était authentique ?

     

    H.D.: Oui, un désastre; ils ont provoqué une rupture du Temps qu'ils sont toujours dans l'impossibilité de réparer. Notez que cela concerne aussi le "Programme Arc-en-ciel" ("Rainbow Project"), les "Portes des Etoiles" … Ils y travaillaient aussi. Mais certains comptes-rendus de Montauk sur Internet ne me convainquent pas du tout. J'ai vu des photos du matériel qu'ils sont sensés avoir utilisé : c'est de la quincaillerie sans valeur, un tas de ferraille. (Les photos de Montauk (Long Island - New-York) diffusées sur Internet ne montrent rien d'autre que les ruines des installations ! 

     

     

    Le site de Montauk (Camp Hero Base) le building rose et le Radar SAGE

     

     

    P.C.: La question des Portes temporelles m'a toujours perturbé parce que je ne vois pas comment ni pourquoi ces Portes resteraient fixées à certains lieux sur la planète, alors qu'elles se déplacent dans l'Espace. Lorsqu'une ouverture est créée dans l'Espace-Temps, on s'attendrait à ce qu'elle soit rapidement distancée tandis que la planète tourne sur elle-même, se déplace sur son orbite et que même le système solaire tout entier se déplace autour du centre galactique. Tout bouge, tout le temps, c'est bien connu; pouvez-vous éclaircir cela ?

     

    H.D.: Non, je ne peux pas. Mais je vous comprends. Les Portails demeurent effectivement en certains lieux, comme ancrés à la planète. J'ignore pourquoi ils ne se perdent pas en route, ne dérivent pas ailleurs, peut-être s'agit-il d'un ancrage gravitationnel, vos suppositions valent bien les miennes.

     

    (Si  les "Portes Spatio-temporelles"  restent fixes dans le Temps malgré que la planète bouge dans l'Espace, c'est parce que le Temps ne se déplace pas; ce n'est pas le Temps qui se déplace, c'est nous qui avançons dans le Temps ! Le Temps reste fixe quels que soient nos mouvements dans l'Espace.  Patrick DELSAUT)

     

    Une de ces "Portes" nous connecte à Mars, et c'est un lien stable, quelles que soient les positions respectives des deux planètes. Nous avons déjà une base là-bas depuis les années 60, plusieurs bases en fait.

     

     

    P.C.: Ainsi, nous avons déjà exploré Mars ?

     

    H.D.: Bien sûr, il y a longtemps ! Aviez-vous vu la série télévisée "Alternative Three" ? La scène d'arrivée sur Mars, ainsi que d'autres, étaient des parodies, mais il y avait tout de même un fond de vérité.

     

    P.C.: Que savez-vous d'autre en tant que physicien travaillant à ces projets ?

     

    H.D.: Si vous avez une certaine culture en Physique, voici ce qui pourrait vous intéresser. Vous savez ce qu'est un signal non local : deux particules en des endroits différents de l'univers, peuvent apparemment communiquer entre elles instantanément, quelle que soit la distance.

     

    Des systèmes ont été mis au point qui permettent des communications, localement ou sur de vastes distances, en ayant recours à une technologie qui rend toute écoute indiscrète impossible parce que rien, aucun signal, ne circule entre les deux stations qui puisse être codé ou intercepté.

     

    L'élégance de la chose, c'est que ces systèmes sont très faciles à construire. Sur deux planches à pain, avec des composants bon marché que n'importe qui peut acheter, vous pouvez créer deux circuits chaotiques et communiquer de cette façon ; c'est à votre portée si vous savez comment faire.

     

    P.C.: Y a-t-il d'autres applications que les communications ?

     

    H.D.:  Oui.

     

    P.C.: Que pouvez-vous nous raconter d'autre ?

     

    H.D.: Ah je comprends, je ne m'étais pas rendu compte tout de suite que vous êtes aussi le créateur du site Internet "Serpo" (http://serpo.fr/). À ce sujet, je vous signale que cette opération ne portait pas ce nom-là, et je doute que ce voyage ait duré six mois; ce n'est pas comme cela qu'ils voyagent.

     

    P.C.: Vous voulez dire que le voyage était instantané ?

     

    H.D.: (Pause). Je ne pense pas qu'ils aient voyagé ainsi que c'est décrit sur le site "Serpo". Il y avait peut-être de nombreux autres programmes. Les voyages sur de telles distances ne sont faisables qu'en utilisant des portes, tout autre moyen est insuffisant.

     

    P.C.: Vous voulez dire qu'ils sont passés par des "Portes des Etoiles" ?

     

    H.D.: Vous pouvez les appeler comme ça. Je pense aussi que la région en question n'est pas celle de Zeta Reticuli, je crois que c'est plutôt Alpha du Centaure. Il me semble que vous en parlez sur le site.

     

    P.C.: Qu'est-ce qui vous fait dire cela ?

     

    H.D.: Zeta 1 et 2 sont très loin l'une de l'autre, alors que Alpha et Proxima du Centaure sont très proches. Alpha du Centaure possède un système solaire très semblable au nôtre, bien que plus ancien, et ses planètes sont sur des orbites stables. Il y a trois planètes habitées, la deuxième, la troisième et ... je crois, la cinquième.                                                   

     

    P.C.: Voilà qui est étonnant, avez-vous eu connaissance de ceci dans le cadre de votre activité professionnelle ?

     

    H.D.: Oui, c'est une chose connue. Il est relativement facile d'arriver là-bas, c'est à moins de 5 années-lumière, autrement dit, à côté de la porte. Les gens là-bas ont un aspect très humain, ils ne sont pas du tout comme les "Gris", ils nous ressemblent beaucoup. D'ailleurs, la forme humaine est très répandue dans l'univers.

     

    P.C.: Une de ces planètes est-elle désertique ? C'est ce que j'ai vu sur la photo qui est décrite : deux soleils qui se couchent sur un désert; cela m'a vraiment impressionné.

     

    H.D.: En effet, il y a une planète désertique.

     

    P.C.: Le "Projet Looking Glass" vous est-il familier ?  (À travers le miroir)

     

    H.D.: Ce nom m'est familier …

     

    P.C.: Il s'agissait d'une technologie qui permettait de lire dans le Futur et dont nous a parlé Dan Burisch; avez-vous été mêlé à cela ?

     

    H.D.: Nous ne sommes pas les concepteurs de cette technologie, nous l'avons reçue ou récupérée d'un vaisseau capturé. Je n'ai pas travaillé là-dessus.

     

    P.C.: Il paraît qu'à Los Alamos, ils ont une "Porte des Etoiles" de fabrication humaine, le saviez-vous ?

     

    H.D.: (Il se contente de sourire)

     

    P.C.: Pouvez-vous nous parler de Los Alamos ?

     

    H.D.: Allez visiter le site de Los Alamos et là, vous chercherez sous «gravity shielding» (affranchissement gravitationnel) et des choses de ce genre, tout y est. Cela peut avoir été mis dans le domaine public par erreur; vous pourriez recommander aux internautes d'archiver ces pages avant de publier ceci et qu'elles ne disparaissent. Pour le moment, vous pouvez le voir par vous-même, je ne vois pas ce que je pourrais ajouter.


    votre commentaire
  •  
    Au cours de l'été 2010, j'ai été abordé par un homme très inhabituel, que j'ai appelé Charles (pseudonyme). Charles a travaillé pendant de longues années pour le groupe élitiste qui considère que la responsabilité de gérer la planète lui échoit. Il n'est ni universitaire, ni historien, ni scientifique. Mais il souhaitait communiquer des informations importantes sur la vision mondialiste et la philosophie de ce groupe -- vues de leur côté : ce qu'ils essaient de réaliser, pourquoi et comment, le fait que ce groupe souhaite voir se produire ce qu'il appelle une « compétition loyale ».
    De nombreux sujets n'ont pas été traités dans l'entretien. Dans une certaine mesure, il s'agit du début d'un dialogue. Le groupe de 33 personnes pour lequel Charles travaille saisit ici indirectement l'occasion de communiquer. J'ai essayé de rapporter cet entretien aussi fidèlement que possible.
                                                                                                         Bill Ryan
     

                           


    1 commentaire
  •                                                 Miriam Delicado has an amazing story to tell and shares it all over the world.

    Miriam Delicado a été contactée à un jeune âge par des extraterrestres blonds, grands et bienveillants, et elle a apparemment été choisie spécifiquement pour jouer un rôle très spécial. Ils lui ont conseillé d'adopter une attitude discrète pendant de nombreuses années et finalement l'année dernière, en 2007, ils lui ont dit qu'il était temps pour elle d'écrire son livre : L'étoile bleue extra-terrestre (Alien Blue Star).

    Miriam est consciente qu'il existe d'autres personnes comme elle. Son message est destiné à tout un chacun et possède une signification toute particulière pour ce que George Green a nommé le Ground Crew* (l'équipe de base) : que nous nous trouvons presque dans ce que les Hopi - avec qui Miriam a établi une affinité et une allégeance particulières - ont appelé les Temps de la Fin; que notre planète et notre civilisation sont en grand danger; et que (au moment d'écrire ces mots) les lignes de temps ne semblent pas avoir changé ... bien qu'il soit toujours en notre pouvoir de créer tout avenir que nous souhaitons collectivement.

    Nous nous sentons pareillement motivés et c'est pour nous un grand privilège de la soutenir dans son objectif en présentant cette vidéo. Ceci pourrait être l'un des entretiens les plus profonds et les plus importants que nous ayons fait.

                            

    http://projectavalon.net/lang/fr/miriam_delicado_fr.html

     


    votre commentaire

  • Dan Burisch

    Le Dr Dan Burish , un microbiologiste de pointe qui affirme avoir été employé dans le cadre de black project (projets scientifiques occultes) à l'Aire 51 va peut être bénéficié d'une immunité parlementaire afin de pouvoir révéler au Sénat et au grand public ce qui se passe vraiment dans les sinistres laboratoires de Dreamland. Burich tout en restant dans le vague avait déjà évoqué dans la revue australienne Nexus certains aspects de ses travaux top secrets à l'Aire 51, des travaux dont la teneur fait froid dans le dos puisqu'il s'agit ni plus ni moins de la mise au point de virus fabriqués génétiquement à l'aide de matériel viral récolté sur le corps d'un E.B.E, une entité biologique extraterrestre. Burich affirme en outre, à l'instar de William Cooper qu'un groupement humain international, raciste et élitiste très puissant du genre Majestic 12 a bel et bien signé un traité appelé "Tau-IX" avec des groupements extraterrestres”. C'est le 22 avril dernier que le Dr Burisch a publiquement fait savoir qu'il était d'accord de témoigner devant une commission parlementaire qui lui accorderait l'immunité. Le 19 avril, soit trois jours auparavant, l'affaire Burrish était présentée à plusieurs membres du Sénat, des sénateurs de l'Idaho, de l'Utah et du Nevada ainsi que le sénateur Orin Hatch , président de la commission d'enquête du sénat en matière judiciaire.

     

    projectavalon.net/

    <iframe width="480" height="390" src="http://www.youtube.com/embed/y44HFCRj_nY" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


    votre commentaire
  • C'est triste que si peu de monde soit intéressé par la présence d'ovnis sur des sites de missiles nucléaires. Les médias et les gouvernements ont tellement bien fait leur travail de ramollissement d'esprit pour ne pas paraître impuissants face à un tel évènement que les gens continuent à brouter leur herbe comme s'il ne se passait rien. Il faudra des années avant que les mentalités changent et que le peuple se réveille et sorte de sa petite vie. Dommage.

      CONFERENCE : http://www.youtube.com/watch?v=73ZiDEtVms8


    votre commentaire