•  
    Au cours de l'été 2010, j'ai été abordé par un homme très inhabituel, que j'ai appelé Charles (pseudonyme). Charles a travaillé pendant de longues années pour le groupe élitiste qui considère que la responsabilité de gérer la planète lui échoit. Il n'est ni universitaire, ni historien, ni scientifique. Mais il souhaitait communiquer des informations importantes sur la vision mondialiste et la philosophie de ce groupe -- vues de leur côté : ce qu'ils essaient de réaliser, pourquoi et comment, le fait que ce groupe souhaite voir se produire ce qu'il appelle une « compétition loyale ».
    De nombreux sujets n'ont pas été traités dans l'entretien. Dans une certaine mesure, il s'agit du début d'un dialogue. Le groupe de 33 personnes pour lequel Charles travaille saisit ici indirectement l'occasion de communiquer. J'ai essayé de rapporter cet entretien aussi fidèlement que possible.
                                                                                                         Bill Ryan
     

                           


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique