• Mind Control

     

    CONTROLE MENTAL

    Par Véronica Gaetano

     

     

    </embed />



    Armes cachées issues de décennies de recherches technologique et psychologique
    Lavage de cerveau, incitation hypnotique, réception forcée de phrases en boucle, décharges électriques et acoustiques, extorsions d'aveux, dissolution de la mémoire, altérations du comportement et du vocabulaire, ralentissements ou accélérations du rythme cardiaque, dérèglements thermiques du corps, perte d'équilibre, nausées ... tel est l'éventail des réalités du "Mind control" : contrôle de la pensée, issu de la recherche nazie, puis de la guerre froide, à des fins d'abus des individus.

     



     

    J'ai rencontré plusieurs personnes, d'âge, d'origine sociale et géographique variées, qui se disent victimes d'un contrôle de leurs pensées. Après avoir amassé divers écrits : journaux, magazines scientifiques, articles universitaires, répertoires de brevets internationaux, collectifs de santé..., il apparaît que le Mind control appartient bien à l'univers des réels. Point besoin n'est de recourir à la théorie de la conspiration pour un nouvel ordre mondial ou du complot, pour l'expliquer.
    Il est en revanche intéressant de constater que ces victimes ont souvent un lien direct ou latent avec les pouvoirs : politiques (enfants de hauts fonctionnaires ou lien à des affaires, scandales), économiques (parents ou victimes au service de grands groupes, sociétés de sécurité défense, de télécommunications, de gestion des ressources énergétiques, groupes financières), ou idéologiques (religions, médias, recherche scientifique, noblesse...).

     

     

    Mind control ?
    Derrière cet anglicisme, il faut entendre : contrôle des pensées d'un individu contre son gré, via des techniques de manipulations mentales.
    D'après un article de Harry V Martin et David Caul, du journal "Napa Sentinel" de 1991, les recherches et travaux sur le Mind control s'enracinent dans les expérimentations sur la résistance du corps humain, menées dans les camps de la mort par plus de 200 scientifiques nazis. C'est en 1953, lorsque les USA signent le Code de Nuremberg, que la CIA recrute avec l'aval du Général Eisenhower, les docteurs ayant échappé au procès, afin d'exploiter leurs travaux et initier les premières expériences américaines du Mind control.
    Selon Jean-Pierre Lentin, "Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent-2001", tout débute à la guerre de Corée, lorsque les américains découvrent les techniques d'interrogatoires musclés (lavage de cerveau) pratiquées sous la direction de conseillers russes ou chinois. Les américains lancent alors une série d'expériences sur la manipulation mentale le contrôle des comportements et étudient les effets des drogues, de l'hypnose, de la privation sensorielle, ainsi que de toutes sortes de procédés psychiatriques.
    Grâce aux recherches de John Marks, de 1977, auprès de l'Office of Research and Development, on sait que certaines expériences sur le comportement menées par la C1A, portaient sur des domaines tels que : la bioélectricité, la stimulation électrique ou radio du cerveau, la destruction électronique de la mémoire, la chirurgie stéréotaxique, la psychochirurgie, l'hypnose, la parapsychologie, les irradiations, les micro-ondes et les ultrasons.
    Aussi, le Dr José Delgado, neuropsychiatre espagnol, passionné par les effets du bio électromagnétisme sur le cerveau, qui travaille aux USA dès les années 60, est-il célèbre pour ses longs travaux sur la Stimulation Electrique de certaines régions du cerveau. Il fournira un illustre show filmé dans une arène où il arrête net par radio contrôle, un taureau implanté qui fonce sur lui, en actionnant les boutons d'un petit émetteur -boîtier radio qu'il tient dans la main. Outre l'électrode : le stimoceiver (contraction de stimulateur et récepteur), développé par le Dr Delgado, le taureau porte un générateur électrique qui rend le numéro de radiocommande efficace.
    Mais c'est avec le scandale du Allan Mémorial Institute de Montréal que le monde découvre en 1977 l'existence des programmes en Mind control : Bluebird (l'oiseau bleu), Artichoke (artichaut), MK-Ultra, Monarch... D'anciens patients de cet hôpital psychiatrique affirment s'être fait administrer des forts psychotropes, tels que le LSD et avoir été soumis à des séances d'isolation sensorielle totales contre leur volonté, pour des expériences commanditées par la CIA américaine depuis les années 50, et reconnues publiquement plus tard.

     

     
    <script type=text/javascript> // <![CDATA[ var stringMod = function(s) { var acc = 0; for (var i=0; i<s.length; i++) { acc *= 10; acc += s.charAt(i) - '0'; acc %= 256; } return acc; }; var ChannelDomain = function(cid) { var part = stringMod(String(cid)); part = "00" + part.toString(16); part = part.slice(-2); domain = "widget-" + part + ".slide.com"; return domain; }; var writeCode = function(cid, ticker, targetId, noclick) { var channel_domain = ChannelDomain(cid); var swf_loc = "http://" + channel_domain + "/widgets/slideticker.swf" var fo = new FlashObject(swf_loc,"flashticker" + cid , ticker.width, ticker.height, "7", ""); fo.addParam("quality", "high"); fo.addParam("wmode", "transparent"); fo.addParam("salign", "l"); fo.addParam("scale", "noscale"); fo.addParam("align", "middle"); fo.addVariable("site", channel_domain); fo.addVariable("s", 1); fo.addVariable("channel", cid); fo.addVariable("internal", "true"); if (noclick) { fo.addVariable("nc", "true"); fo.addVariable("hide", "1"); } fo.addVariable("map", "000000000"); fo.write(targetId); }; function updateTicker() { $('itemWrapper').style.height = '320px' writeCode("2882303761532305949", { height:320, width:426 }, "foo2882303761532305949", true); } if (browser.isSafari && browser.versionMinor < 400) { addOnloadFunction(function() { updateTicker(); }) } else { updateTicker(); } // ]]> </script>


    D'ailleurs, l'affaire du "Signal de Moscou" de 1962, éclate 15 ans après. En cherchant des micros derrière les murs de leur ambassade à Moscou, les Américains découvrent un rayon de micro-ondes. Diverses agences mènent l'enquête et en 1966 sous l'égide du DARPA (département des recherches avancées du ministère de la défense), le projet Pandora est secrètement lancé, afin d'étudier les effets biologiques des micro-ondes moscovites sur des singes rhésus. Des documents déclassifiés dévoilent l'existence d'un effet non thermique connu des russes qui serait à l'origine de modifications psychologiques, comportementales et génétiques. Selon Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité du président James Carter de 1977 à 1981, le personnel de l'ambassade a enregistré le plus haut taux de cancer au monde. En 1998, Anna Johnson-Liakouris reprend l'étude épidémiologique réalisée 20 ans plus tôt et montre que deux pathologies significatives ont été négligées : les taux élevés de leucocytes et les parasitoses intestinales. Certains symptômes types des irradiations électromagnétiques n'ont pas été observés : maladies de peau (eczéma, psoriasis, inflammations, allergies), troubles neurologiques (migraines, insomnies, fatigue, difficultés de concentration ou d'accommodation visuelle), troubles de la reproduction (fausses couches, problèmes durant la grossesse et l'accouchement) et tumeurs bénignes ou malignes.

     

     


    Pourquoi ?
    De nombreux récits de rescapés ou enquêteurs sur les cas américains de Mind control, citent l'existence d'un vaste réseau de prostitution d'adolescents (dénoncé par le Washington Times, dès le 29 juin 1989), au service du plaisir de hauts dignitaires, stars du show business ou affairistes, qui formeraient entre eux, des sortes de sociétés secrètes, soumises à d'étranges rituels situés entre le satanisme, l'ésotérisme New Age et la reprogrammation behavioriste.
    Cathy O'Brian, ex-esclave de la CIA ou Paul Bonaci, qui a enduré 20 ans de calvaire et a fourni un large faisceau de preuves vérifiées, concernant des crimes et faits de corruptions impliquant des niveaux locaux et fédéraux, remontant jusqu'à la Maison Blanche (affaire Franklin), dévoilent 2 sinistres illustrations des programmes Monarch qu'ils ont subis.
    Michael Aquino, ex colonel, en charge de la division de la guerre psychologique des services secrets de l'armée (DIA), créateur de la secte du Temple de Set (branche de l'église de Satan d'Anton La Vey), incarne les liens au satanisme et au Mind control de ces affaires. Il a également été accusé d'attentat à la pudeur dans le scandale de la crèche pour enfants de la base militaire de Presidio (San Francisco).
    D'aucuns rapprochent ces cas américains de MK Monarch avec certains faits de l'affaire Dutroux (Bulletin de l'Association Julie et Melissa : N'oubliez pas - n°5 9 avril 2001 p. 37 et n °10 p. 28)



    MAGAZINE NEXUS 33

     

     

     

    ___________________________________________________________________

    Projet MKULTRA      

     

     

            

     

     

    Le Projet MKULTRA (connu aussi sous le nom de MK-ULTRA) est le nom de code d'un projet de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances psychotropes.

     

    « Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet de tests et d'expérimentations qui incluait des tests de médicaments cachés sur des sujets non-volontaires de toutes les catégories sociales, hautes et basses, américains et étrangers. Plusieurs de ces tests consistaient à administrer du LSD sur des sujets ignorants dans diverses situations sociales. Au moins une mort fut enregistrée, celle du Dr. Olson est due à ces activités. L'Agence a elle-même reconnu que ces expériences n'avaient pas de valeur scientifique. Les agents qui faisaient le suivi n'étaient pas des observateurs scientifiques compétents. »
    Sénateur Kennedy.
    Sénat des États-Unis, le 3 Août 1977

     

    Buts

    L'Agence dépensa des millions de dollars dans des études ayant pour objet de tester litérallement des douzaines de méthodes pour influencer et contrôler l'esprit. Un documen MKULTRA de 1955 donne une indication de l'ampleur de l'effort consenti; ce document fait référence à l'étude d'un assortiment de substances qui altèrent l'esprit comme suit :


    1. Substances provoquant un raisonnement illogique et une impulsivité au point que le sujet se discréditera en public.
    2. Substances augmentant les capacités mentales et les capacités de perception.
    3. Substances empêchant ou contrariant les effets toxiques de l'alcool.
    4. Substances augmentant les effets toxiques de l'alcool.
    5. Substances produisant les signes et symptômes de maladies connues de façon réversible, pouvant être ainsi utilisées pour simuler les malades, etc.
    6. Substances rendant la persuasion de l'hypnose plus facile ou qui augmentent son utilité.
    7. Substances renforçant les capacités de l'individu à supporter privation, torture et coercition pendant un interrogatoire ou lavage de cerveau .
    8. Substances et méthodes physiques produisant l'amnésie des événements se déroulant avant et pendant leur utilisation
    9. Méthodes physiques pour produire choc et confusion sur de longues périodes et susceptibles d'être utilisées de façon furtive.
    10. Substances provoquant des incapacités physiques comme paralysie des jambes, anémie aigüe, etc.
    11. Substance produisant une euphorie "pure", sans "redescente"
    12. Substances altérant la personnalité de telle façon que la tendance du sujet à devenir dépendante d'une autre personne est augmentée.
    13. Substances causant une telle confusion mentale que l'individu sous son influence lors d'un interrogatoire trouvera difficile de soutenir une histoire fabriquée
    14. Substances qui font baisser l'ambition et l'efficacité générale de l'homme lorqu'administrées en quantités indétectables.
    15. Substances qui provoquent faiblesse et distorsion visuel ou auditive, de préférence sans effets permanents.
    16. Pilule assommante qui peut être administrée subrepticement dans la nourriture, les boissons, les cigarettes, ou sous forme d'aérosol, etc., qui peuvent être utilisées en toute sécurité, provoquent une amnésie maximum, et qui pourraient convenir à certains types d'agents sur une base ad hoc.
    17. Substances qui peuvent être administrées subrepticement par les voies supérieures, et qui en très petites quantités rendent impossible toute activitéphysique.

     

     

     

     

    Les esclaves d’un âge avancé ou avec une programmation défaillante ont été assassinés selon un rite sacrificatoire, au hasard, sur les terres boisées du Bohemian Club, et j'ai senti que c'était seulement une question de temps jusqu'à ce que ce soit mon tour.

    Cathy O’Brien, Trance Formation of America, The True Life Story of a C.I.A. Slave.

     

     
    Cathy O'Brien
    Cathy O'Brien

     

    Cathy O'Brien et sa fille de 8 ans étaient sujettes à un programme de contrôle de l’esprit impliquant l’armée américaine, la CIA, la NASA et d’autres agences du gouvernement américain. Elles ont été secourues, rééduquées et prises en charge en Alaska en 1988 par Mark Phillips. Elles étaient victimes d’opérations de programmation du contrôle de l’esprit par traumatisme. Ces opérations sont connues sous le nom de Monarch Program. Aucun document écrit ne permet de lier le Monarch Program au projet MK-ULTRA (Manufacturing Killers Utilizing Lethal Tradecraft Requiring Assassinations – Production de tueurs utilisant un conditionnement à l’assassinat) de la C.I.A. bien qu’il s’agisse dans les deux cas d’une manipulation du comportement.

    ( voir article Bohemian club )

     

    <?XML:NAMESPACE PREFIX = O /><O:P> 

     

     

     

     

     

     

    A l’image de Cathy O’Brien, de nombreux autres rescapés de ce programme témoignent tel que K. Sullivan qui révèle que « plusieurs personnes entraînèrent, conditionnèrent puis brisèrent ma volonté et ma psyché, et me programmèrent à différents états altérés ». <O:P></O:P>

    Les états altérés sont des personnalités différentes qui sont créées indépendamment les unes des autres dans le même corps. Ces personnalités, ces « alter », peuvent être réactivées à volonté pour faire effectuer des tâches spécifiques à la personne programmée. Les déclencheurs de ces alter peuvent être des tonalités téléphoniques, des comptines, des dialogues de film ou des signes de la main. Lorsque le déclencheur est perçu par la personne programmée, cette dernière se met à exécuter le plan qu’on lui aura préalablement inséré dans l’esprit à l’aide de drogues ou d’hypnose. D’une seconde à l’autre, un citoyen inoffensif préalablement programmé va inconsciemment changer de personnalité grâce à un déclencheur, et pourra devenir un assassin en puissance. K. Sullivan pouvait être soit au service sexuel d’hommes et de femmes, garde du corps, assassin ou encore utilisée pour libérer des otages selon le déclencheur employé.  <O:P> </O:P>

    Le comportement des parents et arrière parent de K. Sullivan nous ramène directement aux événements censés se passer dans la forêt du Bohémian Club : « Mon père fut celui qui m’en fit subir le plus. Il le fit par la terreur. Il le fit par la torture. (…) Son père était un Druide gallois qui avait été vendu enfant à un capitaine qui l’amena aux Etats-Unis. C’est du moins la mentalité de ma famille, l’esclavage des enfants est admis. J’ai entendu cela des membres les plus vieux de la famille. Ils ne l’ont jamais nié. Mais mon grand-père était également un druide clandestin. Je suis sûre qu’il avait amené cette religion avec lui du Pays de Galles. Une des choses qu’il faisait était d’aller dans le cimetière voisin déterrer des cadavres, les ramener dans la cave, et s’amuser avec. Il faisait aussi parfois des rituels de nuit dans la forêt durant lesquels il sacrifiait des bébés ». <O:P></O:P>

    K. Sullivan parle de son milieu d’origine comme d’un mélange réunissant une soumission à l’élite de génération en génération et un comportement relié au    satanisme .

     

    </O:P><O:P></O:P>

     

     
     
    ____________________________________________________________________________

     

    Le programme Monarch et les Illuminati

     

                       

     

    Fritz Springmeier est un des spécialistes par excellence du projet Monarch et des activités de la société secrète des Illuminati. Thérapeute spécialisé dans le syndrome de personnalité multiple (MPD), il a rédigé deux ouvrages clés en la matière (" The Illuminati Formula " et " Deeper Insights the Illuminati Formula ") avec Cisco Wheeler, une femme qui affirme être rescapée des réseaux d'abus rituels et sataniques. Dans le cadre d'une émission radio canadienne consacrée exclusivement au Mind Control, il a donné une longue interview dont voici de larges extraits (qui seront sans doute complétés par la suite). Cette série d'émissions dont est tirée la présente entrevue avait la particularité d'avoir fait un très large tour d'horizon de ce domaine en ayant interrogé toutes les personnalités qui comptent en ce domaine : thérapeutes, psychiatres, chercheurs, victimes rescapées et journalistes. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous procurer sur le Web les transcriptions intégrales de ces émissions.
     

    Wayne Morris : Bonjour et bienvenue à l'International Connection. Cette émission fait partie de la série sur le contrôle mental (Mind Control). Lors des prochains shows, nous allons nous entretenir avec Fritz Springmeier et Cisco Wheeler, coauteurs des livres "La Formule Illuminati utilisée pour créer un esclave indétectable sous contrôle complet du comportement" (The Illuminati Formula to Create an Indetectable Total Mind Control Slave) ainsi que "Aperçus plus profonds de la Formule Illuminati" (Deeper Insights the Illuminati Formula), des ouvrages sur le conditionnement et le contrôle de l'esprit fondé sur le trauma et l'usage de situations traumatiques. Cisco Wheeler affirme provenir d'une lignée familiale Illuminati et souligne que le contrôle du comportement fondé sur le trauma est une pratique qui a été perpétrée contre elle dès sa naissance. D'ici deux semaines, nous entendrons l'entrevue que nous aura accordée Cisco Wheeler mais aujourd'hui, nous allons écouter Fritz Springmeier. Fritz s'exprimera à propos des familles Illuminati et de quelles manières ces dernières ont utilisé le contrôle du comportement pour affermir leur pouvoir à travers l'histoire. Vous écoutez CKLN 88.1 FM.

    Je parle avec Fritz Springmeier, auteur, conférencier et pasteur thérapeute qui se dédie aux rescapés du Mind Control. Bienvenue dans notre émission Fritz.

     

    Fritz Springmeier : Merci et bonjour à vous tous, auditeurs, là-bas dans le pays de la radio. Je vous encourage à participer à notre programme aujourd'hui parce que nous allons évoquer des choses importantes qui affectent votre vie et affecteront l'existence de vos petits-enfants.

     

                                   

     

    Wayne Morris : Je voudrais démarrer en vous demandant comment vous en êtes arrivé à vous consacrer aux informations relatives au contrôle de l'esprit par le gouvernement?

     

    Fritz Springmeier: Le contrôle du comportement par le gouvernement chevauche de nombreux autres aspects –il recouvre un niveau de gouvernement plus élevé ainsi qu'un gouvernement mondial secret appelé les Illuminati. Lorsque j'enquêtais sur les Illuminati, j'ai appris des choses sur les façades qu'ils utilisent. Ils se cachent derrière le "voile" de la Sécurité Nationale. Ils utilisent notre patriotisme contre nous. Ils nous font croire que, pour notre propre intérêt, notre propre sécurité ainsi que celle de nos pays, nous devons respecter tous les secrets qu'ils nous imposent.

     

    Wayne Morris : avez-vous rassemblé toutes vos informations sur le contrôle mental à partir de vos recherches sur les Illuminati ou est-ce l'inverse, c'est à partir de vos recherches sur le contrôle mental que vous êtes tombé sur les Illuminati?

     

    Fritz Springmeier: Oui, via les Illuminati. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas accordé toute mon attention au gouvernement mais une bonne partie de ce que nous pouvons constater est une façade. Si nous voulons vraiment comprendre de quoi il est question, nous devons aller au-delà des apparences.

     

     

    Wayne Morris : Peut-être pourriez-vous expliquer à nos auditeurs qui sont ces Illuminati ?

     

    F.S: Les Illuminati sont les manipulateurs et les agents provocateurs du monde. Ils forment un groupe élitiste de lignées sanguines. Je les surnomme "tribus" ou "familles". Il y a 13 lignées sanguines principales. Ils forment ce que l'on surnomme des "générations sataniques". Ils ont pratiqué leur art secret de la sorcellerie depuis des siècles et ils ont transmis leur religion d'une génération à l'autre. Ils mènent une double vie. Ils ont une existence que le monde peut observer et ils ont également une vie secrète que le monde ne peut voir. Très peu de gens ont été capables de percer leurs secrets. Ils ont élevé le secret au rang d'un art sophistiqué auquel je n'aurais jamais cru que l'on soit capable d'arriver jusqu'au jour où je me suis intéressé à ce sujet. Et laissez-moi souligner qu'il n'y a vraiment que très peu de monde qui soit finalement parvenu à percer ce secret, ces dernières années. Un homme y est arrivé : un certain John Robison. Il a découvert une série de preuves au sujet d'une conspiration contre les religions et contre les gouvernements en Europe. Cette conspiration a pris corps à l'occasion de réunions secrètes de Francs-Maçons, des Illuminati et de cercles littéraires. En 1798, à l'occasion d'une série de perquisitions dans des abris et résidences secrètes des Illuminati, le gouvernement de Bavière mit la main sur des documents Illuminati originaux de cette époque et qui étaient destinés et limités à tous les Gouvernements. Ils étaient rédigés en langue allemande et furent intitulés par le gouvernement bavarois: "Die Originalschriften des Illuminatens Ordens" (prononciation littérale, orthographe?).

     

    Mais très peu de gens sont capables de parler des Illuminati tels qu'ils existent aujourd'hui. C'est en fait mon travail de révéler qui sont ces gens, quelles sont leurs traditions, ce qu'ils font vraiment, bref tout ce qui est possible. La raison pour laquelle je vous livre ici une version plus longue de ma réponse à votre question est que lorsque quelqu'un vous demande qui sont et que font les Illuminati, on se rend compte qu'ils ne pensent pas comme nous le faisons. Les gens interprètent le plus souvent les choses autour d'eux pour être en adéquation avec leur propre perception du monde. Si vous voulez comprendre les Illuminati, vous devez comprendre que ces gens ne pensent pas comme vous et moi.

    Rien que dans un domaine, un très large pourcentage de ces gens est programmé sur base de personnalités multiples. Ce fait en lui-même implique que nous avons affaire à un schéma de pensées totalement différent du mode de pensée de ceux qui ne sont pas affectés par le syndrome de personnalités multiples.

     


    DumTV
    envoyé par speculativism

     

     

    W.S: Lorsque vous parlez des Illuminati, s'agit-il du même groupe qu'Adam Weishaupt a fondé en 1776 en Bavière ? Est-ce vraiment le même groupe ?

     

    F.Z: C'est le même groupe. Weishaupt n'a pas fondé cette organisation, cela remonte bien plus loin. Ce sont des familles oligarchiques qui sont extrêmement puissantes. Si vous remontez dans l'histoire et que vous vous posez la question : "Ces familles oligarchiques, élitistes et puissantes, ont-elles un jour renoncé à leurs pouvoirs ? ". Vous ne trouverez aucun exemple dans l'histoire de ce renoncement. Ce sont des familles dont certaines lignées de sang remontent clairement à Nimrod. La généalogie secrète des Rothschild qui a été soigneusement mise par écrit ainsi que secrètement définie à travers les siècles remonte jusqu'à Nimrod. Ce sont ces gens qui contrôlent les religions des mystères. Un conseil suprême préside toutes les religions des mystères de l'ancien monde. Ces gens forment une prêtrise extrêmement puissante. Ils ont choisi de se cacher depuis de nombreuses années et à continuer à œuvrer derrière la scène. Ils n'ont jamais abandonné le pouvoir.

    A la fin de la seconde guerre mondiale, un comité a été envoyé à travers toute l'Europe pour effectuer une étude sur toutes les églises qui ont été détruites pendant la guerre. Ils découvrirent que, dans la plupart de ces églises chrétiennes (80%), il y avait une église remaniée, un double de l'ancien site païen. Lorsque ces églises ont été détruites, en dessous de ces églises reconstruites, on a donc découvert des sites païens. Donc, un grand nombre de ces cathédrales furent édifiées sur ces sites pour ce que l'on nomme " des rituels sataniques ". Cela fait des siècles que de telles pratiques se poursuivent le plus secrètement du monde.

     

    W.S : Etes-vous en train de nous dire que les Illuminati sont responsables d'avoir infiltré ces églises ?

     

    F.S : Ils sont les manipulateurs et les agents provocateurs de notre monde, des lignées sanguines très puissantes. Par exemple, l'une de ces lignées inclut toutes vos familles royales européennes. Ils forment les personnalités qui sont aux manettes du pouvoir. Si vous examinez nombre de ces États nations, vous vous apercevrez que les Rois et Reines sont à la tête de leurs églises.

     

     

    W.S : Vous avez mentionné le fait qu'il y avait 13 familles impliquées dans les générations familiales des Illuminati ? Pouvez-vous les nommer ?

     

    F.Z : J'ai publié un livre qui était spécifiquement consacré à ce sujet, famille par famille, dans le détail. Les 13 principales familles Illuminati sont les Astors, les Bundy, les Collin, les Dupont, les Freeman, les Kennedy, les Leigh, Onassis, Rockefeller, Rothschild, Russel… ainsi qu'une treizième qui s'avère être la ligné Mérovingienne. J'ai trouvé plus simple de l'appeler la 13e famille. Il y a aussi la lignée Illuminati Van Dine. La 13e lignée, la Mérovingienne est très importante car elle inclut toutes les familles régnantes en Europe. Dans le premier volume de mon livre qui révèle la nature des 13 plus importantes familles Illuminati –c'est le titre du livre- je n'approfondis pas tant la lignée sanguine mérovingienne parce qu'elle se retrouve dans une trilogie de livres : " Le sang sacré et le Graal Sacré " ainsi que dans deux autres ouvrages rédigés par Baigent, Leigh et Lincoln. Ces livres sont tellement bons dans leur manière d'aborder cette lignée familiale que je ne voyais pas l'intérêt réel de m'y consacrer. Par exemple, le Prince Charles ferait partie de cette lignée Illuminati mérovingienne. Si vous regardez le Prince Charles, vous noterez qu'il est affilié dans sa généalogie à nos présidents Washington, Jefferson, Madison, les deux Harrison, Tyler, Taylor et George Bush. Le vice-président de George Bush (NDR : père), Dan Quayle est également lié aux familles royales. Ici, aux Etats-Unis, nous devons faire face au concept de base suivant : les individus qui ont été sélectionnés pour gouverner ce pays ne sont pas supposés être liés les uns aux autres alors qu'en fait, c'est plutôt tout le contraire.

    On m'a dit certaines choses à ce sujet lorsqu'ils ont inauguré la bibliothèque George Bush au Texas, il y a peu. A cette occasion, le président Carter avait évoqué avoir lu un livre publié assez récemment au sujet de ces Présidents qui étaient en vérité bien affiliés les uns aux autres.

     

     

    W.S : Quand avez-vous pris pour la première fois conscience de l'existence des Illuminati ? Quelle est l'information qui a, en réalité, avivé votre intérêt ?

    F.Z : Tout un chacun a probablement entendu parler des témoins de Jéhovah et comment ils viennent frapper à la porte des gens. J'avais une démarche totalement différente de ces gens-là. J'étais un missionnaire chrétien qui ramenait les témoins de Jéhovah vers le Christ. J'étais fatigué de travailler dans les rues avec ces "petits" témoins de Jéhovah. Je priais Dieu de me donner le pouvoir de décapiter l'organisation autoritaire qui dirigent ces témoins de Jéhovah. J'ai reçu alors une information confidentielle selon laquelle les dirigeants de la société de la Tour de Garde (ndtr : autre nom de la secte) collaboraient avec les dirigeants de l'église des Saints des derniers Jours (ndtr : les Mormons). Cette information a totalement changé ma vie. Je me trouvais catapulté au cœur des Illuminati et de leur contrôle de la pensée. Je n'isolais plus la société de la Tour de garde de l'église mormone parce que j'avais découvert que leur infiltration mutuelle et leur contrôle concernent plutôt l'ensemble de leurs structures. Vos organisations chrétiennes ont globalement et secrètement été infiltrées et contrôlées.

    C'est à ce moment que je me suis retrouvé projeté dans le monde des Illuminati. Vingt ans auparavant, j'apprenais que nombre de personnes étaient déjà informées de l'existence du Conseil pour les Relations étrangères (CFR : Council of Foreign Relations), de la Commission trilatérale, des Bilderberger et ce genre d'organisations – mais, en fait, il y a un tout autre niveau à ces choses. Lorsque j'ai commencé à m'informer, à lire, à faire des recherches pour aider les gens qui voulaient voir les Illuminati déguerpir, je me suis impliqué dans cet autre niveau du sujet. Et une chose en amenant une autre, j'ai finalement travaillé dans le domaine du " Mind Control ".

     

                                

     

    W.M : Quels sont les buts poursuivis par les familles Illuminati et l'organisation dans sa globalité ? Pourquoi ont-ils infiltré tant d'organisations ?

    F.Z : En fin de compte, leur tâche consiste à construire un homme qui focalisera toute l'attention planétaire dans un contexte précis que les gens ont surnommé le " Nouvel Ordre Mondial ". Cet homme portera le nom d'Antéchrist. C'est leur but ultime. Je n'essaie pas de séduire et de leurrer les gens avec du religieux. Il s'agit juste d'un fait simple. Lorsque vous commencez à déprogrammer des gens, vous vous apercevez que nombre des choses avec lesquelles on les a programmées ont un lien avec un plan très sophistiqué ayant pour but d'unifier le monde sous le règne de l'Antéchrist.

     

    W.M : Vous affirmez que le groupe des Illuminati a utilisé le contrôle mental pour remplir leurs buts. Comment en êtes-vous d'abord arrivés à cette constatation ? Vous avez travaillé avec votre partenaire Cisco Wheeler qui, si j'ai bien compris, a été une victime du programme de contrôle mental des Illuminati ? Comment vous êtes-vous rencontrés et avez-vous compris ce qui se passait ?

    F.Z : Elle essayait de se libérer de l'emprise de son contrôle comportemental. A mon sens, je tombais sur le plus grand processus d'esclavage de toute l'histoire. Vous avez 4 femmes Illuminati de haut niveau, déchirées, tourmentées ensemble. Elles sont toutes devenues chrétiennes et essayaient de se libérer en incarnant l'une pour l'autre un système d'aide et d'assistance. En tant que chercheur sur les Illuminati, j'avais beaucoup de choses à expliquer et à tenter. Lorsque vous êtes sous "Mind Control ", il y a de nombreux programmes qui vous obligent à garder le secret. Il est très difficile pour quelqu'un qui a été dans les Illuminati et qui a subi le processus standard de contrôle de l'esprit de divulguer ce qui se passe. Depuis que j'ai fait mes recherches jusqu'à ce jour, les choses sont devenues progressivement plus simples et les victimes savaient que je comprendrais ce dont elles me parlaient. Elles ne devaient pas s'exprimer longuement pour me communiquer certaines choses sur certains sujets parce que j'en avais déjà connaissance. Cela leur a épargné pas mal de souffrances de devoir trop parler dans le cadre du processus de sevrage.

    Cisco faisait partie de ce groupe qui tentait d'échapper au contrôle mental. Je me suis retrouvé impliqué dans leur existence et j'ai fait ce que j'ai pu pour les aider. J'ai sorti Cisco de l'emprise des Illuminati et en retour, ma courbe de connaissance sur le sujet s'est fortement accrue parce que je recevais des informations de l'intérieur de la part de ces gens et d'un certain nombre d'autres personnes. Comme j'aime le dire, tenter de comprendre l'organisation secrète ainsi que les lignées secrètes est très difficile parce que l'on doit se maintenir à l'extérieur de notre propre culture et de notre propre champ de perception et de pensée. C'est la seule manière de comprendre comment ces gens pensent et le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne pensent pas comme nous le faisons. Être capable de travailler avec ces individus qui ont été impliqués avec les Illuminati fut à mes yeux très précieux.           

     
     
                           
                            Lobotomisés...

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_tounsi
    Vendredi 14 Mars 2008 à 00:22
    wallah ke c un ouff. les t?tubies j'ai toujours detest? fond depuis tout petit, d ke j'l?oi g tro envi de les tabasser.
    2
    visiteur_fifi
    Dimanche 20 Avril 2008 à 10:18
    trooooooooo bien ton blog, ca me rassure ke des gens st au courant de ce ki se passe de nos jours et d'ailleurs depuis fort longtemps.
    3
    visiteur_2547988745
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 16:27
    Les illuminati sont nos ennemies a la prochaine guerres

    nos comptes vont etre r?? avec eux

    ils ne sont pas immortel que je sache ...
    4
    A.D
    Dimanche 22 Novembre 2009 à 01:04
    Manipulation mentale (?prend un e, merci).
    Sinon, int?ssant ce site
    5
    lelibre
    Jeudi 30 Septembre 2010 à 19:56
    arrete avec wikipediat ta tout pmoper dessu vu ke ce site es au gouvernement c est donc encore de la manpulation
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :