• Mark David Chapman

     

    Mark David Chapman (né le 10 mai 1955), Américain originaire du Texas, a assassiné John Lennon le soir du 8 décembre 1980 à New York. Il était 22 h 52 lorsque Lennon s'est écroulé devant sa résidence, au coin de la 72e rue, Central Park à Manhattan, tué de cinq balles d'un revolver (un Charter Undercover calibre 38 Special).


    Plus tôt dans la journée, Chapman avait serré la main de Lennon pour lui demander un autographe. Chapman l'a attendu près de son domicile et a tiré à cinq reprises sur le chanteur (vidant le barillet), le manquant une fois mais provoquant quatre blessures mortelles. Chapman avait acheté le calibre 38 à cinq coups à Honolulu le 27 octobre 1980. Il a avoué avoir déjà voulu tuer Lennon lors d'un précédent voyage à New York mais n'avait pas eu le courage pour passer à l'acte.

    Fan obsédé par les Beatles, Chapman voit en John Lennon un héros qui lui permettra de surmonter sa vie moribonde. Il voue une admiration sans limites pour son idole et ira jusqu'à se marier avec une Hawaïenne d'origine japonaise pour avoir l'impression d'être le couple Lennon-Yoko Ono. Mais déçu par une situation qui ne s'améliorait pas, il ne pouvait qu'accuser celui qui l'a trompé dans ses espoirs : John Lennon, qu'il considère désormais comme un hypocrite et un traître. Chapman estimait que John Lennon avait trahi son message de paix et de fraternité entre les hommes, qu'il était devenu milliardaire et menait une vie bourgeoise, et qu'il ne distribuait pas son argent parmi les pauvres. Ironiquement, lors de la fouille de son corps, la police trouva 5 000 dollars dans son porte-monnaie. Dans une interview accordée à Lynne Schultz le 26 décembre 2006, Chapman se justifia : « Lennon nous dit d'imaginer un monde sans possessions, et le voilà avec des millions de dollars, des yachts, des propriétés et investissement immobiliers, se moquant des gens comme moi qui crurent ses mensonges et achetèrent ses disques, en construisant une grande partie de nos vies autour de sa musique. »

    Mark Chapman était fan du livre L'Attrape-Cœurs, livre qu'il avait sur lui lors du meurtre, ainsi que la Bible et tous les albums des Beatles. Accusé de meurtre au second degré, il a été jugé conscient de ses actes. Il n'a pas plaidé la folie malgré des antécédents psychiatriques et une toxicomanie et a été condamné à une peine d'emprisonnement à perpétuité avec une période d'incompressibilité de vingt années. Reclus près de New York, sa libération a été refusée à cinq reprises (2000, 2002, octobre 2004, octobre 2006 et août 2008).

    Sa tête a été mise à prix à plusieurs reprises, des menaces ont été proférées à son encontre s'il venait à être libéré. En mai 2005, la chaîne britannique de télévision Channel 4 annonce son projet de faire une interview télévisée de Chapman mais Yoko Ono s'est insurgée de manière véhémente contre cet engouement médiatique en attaquant la chaîne. Deux films de fiction ont récemment été tournés sur Chapman et l'assassinat de Lennon : Chapitre 27 avec Jared Leto, et The killing of John Lennon. Un rassemblement à la mémoire de John Lennon est organisé chaque 8 décembre à New York.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :