•  

    LES VIDEOS DE LA CONFERENCE DE DAVID OATES EN FRANCE



    Les 10 et 11 juin 2008, David John Oates a honoré <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la France">la France</st1:PersonName> par une toute première visite sur notre continent. Sous l’invitation du subliminal.fr, il a pu exposer clairement sa découverte avec des exemples, des applications et des anecdotes en compagnie de Michel Poulaert, son porte parole et praticien de la méthode en France.
    Vous pouvez visionner la conférence du 10 juin 2008 ci-dessous.
    En fin de la conférence, l’audience a pu poser toutes les questions qui leur passaient par la tête.
    Suite à un succès et un intérêt visible, il a décidé de revenir en 2009. Michel Poulaert fait lui aussi le tour de <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la France">la France</st1:PersonName> pour partager le sujet.

     

     


     





     


     


     

    POUR CONCLURE

    Pour en revenir aux phénomènes de messages inversés dans la musique, ils ne sont donc que le reflet du mode de pensées des interprètes. Le phénomène est identique pour les chansons religieuses : on peut aussi entendre des messages inversés positifs et spirituels. Rien de diabolique donc.

    En revanche, quelques exceptions confirment la règle que nous venons de voir : certains groupes et chanteurs sont délibéréments satanistes et pratiquent l'art du parler à l'envers, car cela fait partie de certains rituels sataniques. 

    Ces derniers semblent maîtriser la technique du langage inversé pour des raisons mystérieuses. Dans certains milieux occultes, de sorcellerie et de rituels ésotériques, certaines incantations, divinations, envoûtements et prières se prononcent en langage inversé. Cela renforcerait la puissance magique et maléfique de celui qui les prononce. Pour en savoir plus, lisez le chapitre "citation d'artistes ".


     

    Ces messages parviennent au niveau inconscient du cerveau et conditionne l'esprit jusqu'à créer de nouvelles idées ou croyances qui influenceront le comportement. C'est ce processus de programmation qui représente le danger identifié trop facilement comme étant l'influence du diable. 

     

    Dans l'application telle que nous le développons dans ce site, cette théorie nous donne un contexte et une définition et un éclaircissement sur ces fameux messages cachés dans la musique. Nous comprenons alors que la plupart de ces messages sont le fruit du hasard et ne sont que le reflet des pensées ou modes de vie des interprètes.

    En revanche, il n'en est pas moins vrai que des exceptions persistent. Ces exceptions entrent dans le cadre ésotérique ou sataniste d'interprètes. Ceux-ci reproduisent sciemment une technique ancestrale inspirée des vieux grimoires de sorcellerie du Moyen Age. Plus proche de nous,
    ALEISTER CROWLEY
    , mage noir et sorcier moderne, en avait fait l’expérience et était convaincu des pouvoirs magiques des prières prononcées à l’envers. Ce rituel était dans un contexte d’opposés : il marchait à l’envers, le haut était le bas, le beau était le laid, le clair était le sombre,…
    Les adeptes de ses idéologies sont nombreux, encore à ce jour. La liste d’artistes qui lui font référence ou l’admirent est impressionnante.
    Ils perpétuent et expérimentent ces techniques dites magiques et puissantes de façon consciente et calculée. Cela fait parie de leurs croyances qui leur apporteraient puissance et prospérité. Cette technique est dès lors pernicieuse, subliminale, endoctrinante, hypnotique et souvent d’ordre satanique. Dans ces cas de figure, les phrases à l’envers sont parfois bien trop complexes, claires et longues pour n'être qu'accidentels. A retenir que ces artistes n'ont jamais niés pratiquer de telles méthodes, inspirées de leurs rituels venus tout droit d'un monde mystique. Certains de ces artistes participent ou ont participés à des rituels occultes où le parler à l'envers fait partie intégrante de certains cérémonials.

     

    C'est ces messages là qui endoctrinent dont nous devons nous méfier et être avertis : ceux qui ont un caractère de propagande qui vise à conditionner ou accoutumer les esprits à des idéologies opposées à celles que la société à généralement approuvées. Il s'agit alors d'une forme de viol de la conscience.


    Rappelons-nous que toute action est précédée par une pensée, par une croyance, des valeurs profondément ancrées dans l’esprit. La musique est capable d’éradiquer toutes forme de croyances par le conditionnement causé par une écoute réitérée de certains genres musicaux. Les instigateurs de cette technique visent alors à changer les croyances en passant par l'inconscient. Ce dernier se chargera de faire agir l'individu.

     

     

     

    http://www.lesubliminal.fr

     



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique